Les fabuleux gressins au levain

recette gressins levain

Sous ce titre grandiloquent* se cache un mystère. Si je fais régulièrement l’effort de partager ici mes meilleures recettes, c’est bien entendu pour vous en faire profiter, mais aussi pour les conserver, vu que je suis incapable de suivre une recette à la lettre et que j’improvise généralement sur des bouts de papier que je perds dans la foulée. Du coup, ça m’arrive régulièrement de chercher sur mon propre blog (salut les schyzos!) pour voir si je n’aurais pas gardé une trace de telle ou telle préparation, et de m’étonner de ne pas l’y trouver. Continue reading…

5
16 avril 2018

Mina, un an déjà <3

adopter chaton

Hier, le 10 avril donc, Mina a eu 1 an! Vous allez penser que je deviens gaga, une vraie fille à chats aux pulls plein de poils qui se lève aux aurores pour peser des croquettes et soliloquer avec une voix de fausset… et bien oui, c’est tout moi! Depuis que ce petit chat des rues est entré dans ma vie en juillet dernier, faisant de mon déménagement un cache-cache dans les cartons, il a apporté avec lui la joie de vivre et de courir après des morceaux de scotch et des boulettes de papier! Continue reading…

24
11 avril 2018

Instant culturel, retards et promesses…

instant-culturel-chat

Ça fait tellement longtemps que je veux vous parler de certains livres que je redoute d’avoir perdu déjà les impressions premières de leur lecture… Comme à chaque fois je me promets d’être plus assidue, de détailler au fur et à mesure les livres lus, mais le temps me rattrape et je finis avec un instant culturel long comme ça, qui mélange contes de Noël et littérature de voyage, BD humoristiques et romans de plage. Je ne vais pas vous promettre à nouveau d’être brève (peine perdue) ni à l’avenir d’être plus régulière. Laissons cela aux naïfs et continuons plutôt cette fuite en avant au gout de lapin blanc qui semble malgré tout tenir la distance (ça doit bien faire 10 ans que je blogue, ce fameux lapin se teinte peu à peu de rose et n’est constamment à la bourre que parce qu’il passe le plus clair de son temps à jouer du tambour)* Continue reading…

19
10 avril 2018

Les torchons de la motiv’

broder citation

Sous ce titre énigmatique se cache une victoire. En octobre je vous disais mon intention d’arrêter d’épingler sur Pinterest les choses qui me plaisent et plutôt de m’astreindre à bricoler, à créer, pour faire de ce flux d’images non un frein (tout a déjà été fait, j’aimerais bien tout faire et autres je ne sais pas par où commencer…) mais bien ce qu’elle est sensée être, une source d’inspiration, une impulsion.

Étrangement, je n’ai aucun mal à passer à l’action quand il s’agit de mon travail. Je ne perds pas mon temps en listes et en tergiversations quand il s’agit de préparer un article ou de créer des contenus pour mes clients. Coté bricolage, cette année, j’ai réalisé des tas de DIY pour deco.fr et je n’ai eu aucun mal à m’y mettre, de la recherche d’idées aux photos. Pourquoi a t-on pour soi si peu d’égards, pourquoi n’attache t-on pas plus d’importance au fait de se décevoir? J’aimerais avoir plus de rigueur dans mes projets perso, même si je m’accroche à l’idée que s’ils deviennent une contrainte, ça ressemble quand même drôlement à du boulot! Continue reading…

27
3 avril 2018

Vivre loin, est-ce se censurer moins?

fashion mix and match

Tiens, on va parler fringues. Ça fait longtemps mais j’ai une excuse, c’était l’hiver et l’intérêt de vous parler chaussettes en laine et sous-pulls Damart était assez limité*. En fait, je me suis fait une réflexion l’autre jour qui m’a un peu déprimée: je m’amusais beaucoup plus du point de vue vestimentaire quand j’habitais à Milan. Depuis que j’habite à Lyon, je suis beaucoup plus rentrée dans le moule et puisque tout le monde s’habille un peu pareil, il a bien fallu suivre… C’est sans doute du au format de la ville, plus petit, et au fait que tout le monde se connait un peu… Continue reading…

15
17 mars 2018

Mon pain brioché sans gluten

recette pain sans gluten

Comme je passe ma vie à faire du pain et à « dealer » du levain*, on me demande souvent comment je gère mon intolérance au gluten. Difficile en effet pour moi de me contenter des trucs préemballés « spécial intolérants » qu’on trouve dans le commerce, et qui n’ont de pain que le nom. Si ça peut parfois dépanner, rien ne vaut le pain maison. A Lyon, on a la chance d’avoir quelques endroits où trouver du pain frais décent: les Gasteliers (même s’ils galèrent un peu au niveau du service et de la gestion clients) et le Five (même si le prix du pain au kilo peut en effrayer plus d’un). En trois ans, j’ai eu le temps de tester à la maison diverses recettes de parpaings et autres mix « miracle » bourrés d’additifs, pour finir par stabiliser mes expérimentations autour de quelques mélanges réussis. Du coup, je me suis dis que ça serait pas mal de les partager ici.  Continue reading…

22
6 février 2018

Scènes de la vie ordinaire… en vert!

complètement flou fleurs

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas fait ici une petite édition en vrac (Mais si, vous savez, ces billets d’humeur rassemblant un peu tout et surtout n’importe quoi sous couvert d’éclectisme?) (et après est-ce que tu baises?*). Histoire de renouveler le genre sans avoir à changer le titre (la flemme, voyez vous), je me suis dis qu’une édition thématique serait parfaite, et bam, obsession plantes oblige, me revoici avec une édition verte! Continue reading…

8
3 février 2018

Instant culturel d’avant Noël…

selection livres completement flou

Comme je ne suis pas très assidue ici, je me retrouve au moment de l’instant culturel avec une pile de livres haute comme ça à chroniquer, et ça m’épuise rien que d’y penser. Du coup j’attends encore, je repousse le moment de m’y mettre et la liste s’allonge toujours plus… Comment ne pas se retrouver avec un post kilométrique qui ne vous donnera guère envie de lire, si déjà l’article vous semble un roman! Seule solution, essayer de faire court (la bonne blague) (alors que mes phrases déjà sont trop longues, que j’emploie des mots de plus de 12 lettres comme si j’étais payée au caractère et que je m’enflamme vite en alexandrins dès que je dois parler d’un bouquin que j’aime bien!). Bref, je vous aurai prévenus, je vais essayer de faire court, mais rien n’est moins certain. Continue reading…

17
20 décembre 2017

Milan ou l’interminable découverte!

milan place de la scala

Fin octobre j’étais de passage à Milan. Un passage bref mais intense, pile au moment de l’arrivée du froid (à Milan le froid arrive d’un coup d’un seul, ça m’a toujours sidérée). Je n’avais pas vraiment de programme et j’ai pris plaisir à me balader sans but, à voir les nombreux changements des 2 dernières années* (deux ans déjà?), à retrouver la brume, à croiser des amis par hasard comme si j’habitais là, à guetter de petit détails (est ce que c’était déjà là avant?) et à lester mon sac à dos de parmesan. Plus tout à fait comme une locale, pas vraiment en touriste non plus, ce fut une sensation bizarre de ne pas trop savoir où me situer… Continue reading…

38
8 novembre 2017

En haut de la barre Zumbrunnen…

barre Zumbrunnen lyon

Cet été, au détour d’une balade dans Lyon, je vous avais parlé de la barre Zumbrunnen, cet immeuble à la carrure imposante qui domine le quartier des Halles Bocuse. Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir y monter, de voir l’un des fameux appartements traversants en travaux et d’admirer la vue du 15e étage… Je trouve toujours ça passionnant de voir la ville d’en haut; on plonge dans les cours, on surplombe des coursives, des toits et des balcons, on débusque des jardins secrets, on assiste à de petites scènes incongrues*… Continue reading…

15
7 novembre 2017