A la découverte de via Santa Marta à Milan!

statue piazza mentana milan

Je poursuis le petit « guide » de mes rues préférées à Milan avec via Santa Marta, une ruelle pavée parallèle à la très fréquentée via Torino qui mène au Duomo. J’adore les contrastes de cette rue, à la fois cossue et un peu alternative, bourgeoise et branchouille… Depuis l’année dernière, avec la création de l’association des 5 vie (les cinq rues qui forment le quartier), elle s’anime régulièrement au gré des grands événements milanais, design week, ouverture des ateliers d’artisans, shopping nocturne… C’est l’occasion d’y découvrir de supers boutiques, mais aussi d’entrer dans les jolies cours, de boire un verre sous la glycine ou les grands marronniers et de musarder dans les ateliers… Vous me suivez? Continue reading…

1
21 avril 2015

Les vélos fleuris, une tradition milanaise…

vélos fleuris milan

Je vous avais déjà brièvement parlé l’année dernière de cette habitude milanaise qui consiste à accrocher des fleurs sur le panier de son vélo. Véritables, en tissu ou en plastique, elle égaient dès les beaux jours tout deux roues qui se respecte! J’ai pris l’habitude de les prendre en photo, et j’aime beaucoup la variété des styles et le dosage horticole, du déluge façon glycine à la pudeur de quelques pétales près de la sonnette, j’adore tellement, et tous les ans j’ai envie de faire pareil! En attendant de m’y mettre, je partage ici quelques clichés souvent pris à l’arrêt, mais parfois aussi sur le vif au détour d’un carrefour au péril de mon équilibre cyclopédien (la vie de blogueuse n’est pas de tout repos, croyez-le bien!) Continue reading…

0
21 avril 2015

Salone del Mobile 2015, l’installation Snarkitecture pour Cos

fuorisalone milano cos

Le problème pendant le Salon du meuble de Milan, comme je pense pendant tous les événements du même genre un peu partout, ce sont ces espaces et événements qui n’ont rien à voir avec le design et qui sont quand même, sponsoring oblige, signalés sur les cartes et font perdre un temps fou à ceux qui tentent de faire une visite exhaustive… Pourtant, comme une contradiction bienvenue, ils sont parfois aussi l’occasion d’une pause. Pause visuelle (trop d’objets tue l’objet), auditive (sur une échelle de 1 à 10, je dirais que le niveau sonore de la semaine est à 8) et cérébrale (il faut savoir qu’au bout d’un moment, le dégoût t’assaille, tu prends en photo n’importe quoi et l’hypoglycémie te guette, transformant en Graal n’importe quel ramequin de cacahuètes). Cette année, la pause, c’était dans le tout nouveau Spazio Erbe, dans l’espace de Cos (le marchand suédois de fringues aux coupes minimales et aux chaussettes colorées) aménagé par le studio Snarkitecture en grotte de tissu épurée. Continue reading…

0
20 avril 2015

Le Palazzo Clerici à Milan, histoire, mythes et ornements

palazzo clerici brera

Le Palazzo Clerici est un lieu plutôt secret. D’ordinaire fermé au public, il n’est ouvert qu’à ceux qui fréquentent l‘institut des études de politique internationale qu’il abrite aujourd’hui et, ponctuellement, lors des journées du patrimoine organisées par le FAI (fondo ambiente italiano). En 2001, c’est mortifiée que j’ai manqué pour raisons de santé la grande fête de cloture de la design week qui s’y tenait, organisée par le méga sponsor Hyundai, tout comme j’ai du renoncer à y entrer lors des journées FAI il y a 2 ans, lui préférant la découverte du tribunal de Milan… Quand j’ai appris que quelques visites de la galerie des fresques y étaient dernièrement organisées, vous pensez si j’ai foncé! Continue reading…

0
20 avril 2015

Salone del mobile 2015, NLXL wallpaper par Paola Navone et Daniel Rodensztroch

nlzl wallpaper paola navone

Vous êtes prêts pour le marathon d’articles sur le Salone del mobile? Cette année j’ai un peu changé de tactique, et plutôt que de m’imposer des publications au jour le jour, un tri des photos nocturne et des relectures dèspotrominesques, j’ai choisi de profiter de la semaine et des événements et de ne me mettre à écrire qu’une fois la design week terminée. Du coup, si vous perdez la primeur des nouvelles, au moins aurez-vous le loisirs de lire des élucubrations rédigées à tête reposée! Je vais essayer d’entrecouper les articles sur le design avec d’autres thématiques, histoire de ne pas barber ceux que le design laisse de marbre (même si, cette année encore, la barbe et le marbre étaient omniprésents) mais rassurez-vous, j’ai comme toujours essayé de sélectionner des projets particulièrement intéressants pour éviter trop de doublons à ceux qui lisent la presse spécialisée, et pour réussir à intéresser les non-initiés! Continue reading…

0
20 avril 2015

Ça devait quand même être sacrément cool d’être un Beatles…

les beatles

Avant d’envahir cet espace avec les articles sur le design (ça ne fait que 2 jours que le Salone del mobile a commencé, et je suis déjà lessivée!), aujourd’hui on va parler musique! Et même, je vous le dis tout net, on va parler des Beatles! Mon père a toujours été un fan des Beatles, avec même une légère tendance à n’aimer que ça, s’attirant les foudres ironiques de mon mépris adolescent lorqu’il s’avisait de critiquer ce que j’écoutais alors « ah oui, c’est sûr que c’est pas aussi bien que les Beatles hein!« . Ce n’est que bien plus tard que j’ai découvert qu’effectivement, peu de goupes arrivent à la cheville du groupe mythique, que j’aime à mon tour à la folie. Plus tard encore, j’ai découvert les films des Beatles, trips psychédélico-musicaux de haut vol qui ont fait naître cette réflexion qui fait encore rire ce qui l’ont entendue « Pu*tain, ça devait quand même être sacrément cool d’être un Beatles* » (décidément, les fans du groupe sont de grands incompris).  Continue reading…

2
15 avril 2015

Arts & Food en work in progress, l’oeuvre autour de l’oeuvre

tom sachs triennale milano

Comme je vous le disais ce matin, hier c’était la preview des grandes expos annuelles à la Triennale de Milan. Du coup, la presse et moi déambullions, notamment dans l’expo Cucine & ultracorpi, entre les oeuvres, mais aussi entre les peintres et les ouvriers en train de finir les installations. Un vrai spectacle de fils entremélés, de peinture fraîche et d’échaffaudages en équilibre au dessus des photographes, le tout au son des perceuses-visseuses effrenées. J’ai bien aimé ça aussi, les mélanges incongrus que ça pouvait créer, les scènes surréalistes du maçon qui semble en train de peindre une projection, quand il ne fait que peindre le mur sur lequel la vidéo est projeté, les subites interrogations soulevées (sur le mini-stand McDo, l’échaffaudage et les hauts-parleurs font partie de l’oeuvre ou pas? et le type là, c’est un balayeur ou il est compris dans la cuisine intégrée révolutionnaire?). Continue reading…

1
8 avril 2015

Arts&Foods à la Triennale de Milan, un pari brillant!

padiglione italia expo 2015 triennale

Hier j’ai eu la chance d’explorer avant leur ouverture les grandes expos de cette année au musée de la Triennale de Milan. Si j’étais vaguement sceptique à l’idée d’une énième expo sur le thème de l’alimentation, thème de l’expo universelle oblige, je suis ravie de la qualité de la scéno et des oeuvres rassemblées! En fait, cette expo est justement considérée comme l’un des pavillons italiens de l’Expo 2015, sorte de caution artistico-culturelle de l’évènement! Le principe, c’était d’explorer le rapport entre l’art et les rituels liés à l’alimentation depuis 1851. Un pari réussi en 7000m2 d’installations, collections, projections, oeuvres d’art et scènes reconstituées autour de la préparation, la distibution et le partage des denrées, aussi bien dans la sphère privée que publique. Le parcours chronologique amène le visiteur dans divers secteurs du musée, et s’enrichit au passage d’oeuvres créees spécialement pour l’occasion et les lieux. Continue reading…

0
8 avril 2015

Granolaventure

granola sans gluten

Quand on mange sans gluten, et je reviendrai de façon plus générale dans un article fleuve sur la question, le truc le plus embétant c’est de savoir quoi manger le matin. Exit les tartines, les céréales, les biscuits, le muesli… Quand on cherche à éviter les produits certifiés mais bourrés d’additifs (beeerk le pain de mie industriel bourré de sucre et de gommes, bof les madeleines à l’huile de palme!), et qu’on n’est pas adepte des oeufs au plat-bacon au petit matin, il faut ruser un peu! Récemment, j’ai découvert qu’il existait des flocons de sarrasin, et immédiatement un mot hypnotique s’est inscrit dans mon esprit tel le mouvement du pendule d’un mage affamé: à moi le granola!!! Oui mais voilà, comment vous proposer un article intéressant avec une recette vue 100 fois, et dont la seule originalité repose sur la substitution avoine-sarrasin? Avec le Mec on s’est longuement penchés sur la question, et tout en se goinfrant de poignées de flocons, moi devisant, lui crayonnant, on a peut-etre trouvé la solution… Continue reading…

4
7 avril 2015

On change rien mais on change tout!

completementflou

Quand on tient un blog depuis un certain temps (6-7? ans dans mon cas), on a tendance au bout d’un moment à se sentir enfermé. Dans un style donné,  des thématiques, un champ lexical, un type d’images… Les lecteurs ne manquent d’ailleurs pas une occasion de vous faire remarquer la moindre échappée, le plus petit décalage sur la route du ‘ça ne te ressemble pas’. C’est amusant de voir à quel point on prend vite de petites habitudes, même dans un espace en constante evolution comme le web. Je ne compte plus les cris poussés à la seule évocation d’un changement du design du blog ou d’un éventuel partenariat, et il suffit pour comprendre notre attachement aux habitudes de lire les réactions au moindre remaniement de l’interface d’instagram ou facebook. Continue reading…

4
4 avril 2015