Milan vue d’en haut, le Pirellone !

palazzo pirelli giò ponti milano

Depuis longtemps je cherche d’où voir Milan d’en haut. La ville est très plate, et si c’est tant mieux pour les mollets de ceux qui se déplacent en vélo, c’est moins sympa quand on cherche des points de vue pour avoir une vision plus globale ! Avec le temps j’ai tout de même réussi à accéder à de chouettes promontoires : le palazzo Lombardia, le Monte Stella, la torre Branca, plus récemment la Terrazza Triennale et bien sûr la terrasse du Duomo! Alors dimanche, quand j’ai vu que le belvédère du Palazzo Pirelli, le siège du conseil régional aussi appelé Pirellone, était pendant quelques heures accessibles au public, vous pensez si j’ai foncé! Déjà parce que j’aime beaucoup cet immeuble facetté qui a été ma première vision milanaise lors de mon arrivée à la gare pour ma première visite il y a 11 ans (ça nous rajeunit pas ma bonne dame), parce que j’ai appris depuis à apprécier le travail de son architecte principal Giò Ponti et que j’adore la petite histoire de la réplique de la Madonnina du Duomo haute de 85 cm qui siège sur le toit afin qu’aucun bâtiment milanais ne puisse arriver plus haut que la madone*! Continue reading…

0
25 mai 2015

Corzetti de Liguria au pesto

recette corzetti italiens au pesto

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas publié de recettes de cuisine ici! Le retour du beau temps ayant ramené mes pensées vers la Ligurie s’est conjugué ce week-end à l’envie effrénée de faire un stock d’accessoires de cuisine italiens chez Membriani, et il n’en fallait pas plus pour me donner envie de tester la recette des corzetti, ces pâtes en forme de médaillons aux incrustations princières (dans mon cas puisqu’il s’agit d’une sorte de fleur de lys, mais différents motifs existent!), traditionnellement servies sur la côte ligure avec le fameux pesto local. Pour la pâte je suis partie d’une recette de Paola Loaldi mais j’ai du l’adapter (il doit y avoir une erreur, le mélange était beaucoup trop sec et j’ai du ajouter pas mal d’eau) et pour le pesto, j’ai fait comme d’habitude, un mélange freestyle de pignons, copeaux de parmesan et basilic frais grossièrement haché, puis j’ai écrasé le tout au mortier en ajoutant pas mal d’huile d’olive jusqu’à obtenir une pâte assez dense avec encore pas mal de morceaux… J’adore cette version minute, plus intéressante selon moins que la potion lisse obtenue avec un mixer, mais c’est à vous de voir! Continue reading…

0
25 mai 2015

Photographier Milan !

eric fischer The Geotaggers' World Atlas Milan

Je ne sais pas si vous en souvenez, j’avais beaucoup ri lors du dernier bilan statistique du blog en trouvant dans les mots clés ayant mené jusqu’ici : « faire photos originales Milan », et aujourd’hui encore je ne sais quel hurluberlu peut laisser à Google le soin de décider pour lui de ses futures photos de vacances… Evidemment, une question se pose : qu’est ce qu’une photo originale? S’agit-il de trouver un angle inédit, de trouver un effet de perspective amusant ou de prendre un photo un truc que personne n’a jamais pensé à photographier? Dans tous les cas, ce sont des illusions, et les photographes du dimanche (dont je fais partie aussi, notez bien) ont tout intérêt à écouter leurs impressions du moment plutôt qu’à chercher à tout prix un angle de vue nouveau… Il y a quelques semaines, quand je suis tombée sur The Geotaggers’ World Atlas, un projet de cartes de villes qui mettent en évidence les zones urbaines où est pris le plus grand nombre de photos sur la base des outils de localisation de Flickr et Picasa, j’ai tout de suite cherché la carte de Milan! Continue reading…

0
21 mai 2015

3615mavie*, du changement…

cartons déménagement

Cet article, j’ai l’impression de l’avoir déjà écrit 15 ou 20 fois. A force de le préparer dans ma tête pour trouver le ton juste. A force de me le répéter pour m’en convaincre moi-même, qui n’y croit pas encore tout à fait. Inutile de traînasser : dans quelques semaines je quitterai Milan où j’ai passé 9 belles années. Et le pire, c’est que rien ne m’y oblige et que je m’en vais de mon plein gré! Continue reading…

22
20 mai 2015

Mes livres de cuisine pour l’été!

completement flou cuisine

Tout comme je change de playlist musicale à chaque saison, je change de livres de cuisine de référence tous les 3 mois! Non seulement parce que les ingrédients dispo changent, mais aussi pour coller à mon humeur, en ce moment plutôt pique-nique et horsdequestiondallumerlefouresque (si ça se dit). J’ai envie d’ingrédients frais, de salades croquantes, d’assiettes vertes et roses… Je n’utilise qu’assez peu de livres de cuisine pour cuisiner (et pourtant j’en ai des tas!), je suis rarement une recette mais j’adore les feuilleter pour m’inspirer ou avant d’aller au marché, pour trouver de nouvelles idées d’associations et surtout sortir de la routine de mes recettes préférées: là dessus je crois qu’on est tous pareils, on finit toujours par manger plus ou moins la même chose d’une semaine à l’autre non? Pour moi, la complexité est accrue par le régime sans gluten qui m’amène à souvent choisir des menus déjà testés et approuvés pour être sûre de ne pas me tromper. Comme je n’aime pas trop les livres que j’ai pu voir centrés sur le sans-gluten, je préfère continuer d’acheter des livres normaux et adapter les recettes! Continue reading…

2
14 mai 2015

Instant culturel de mai, bonne pioche!

instant culturel

Je ne sais par où commencer tant le dernier instant culturel commence à dater! Le moins qu’on puisse dire, c’est que j’ai eu ces derniers temps la main chanceuse, et à chaque livre lu je me suis dis « c’est le meilleur que j’ai lu cette année »! Est-ce ma tendance à exagérer, mon enthousiasme exacerbé, je refuse de les départager et de choisir mon préféré! Continue reading…

3
14 mai 2015

Palazzo Litta à Milan, lumière et ornements…

palazzo litta corso magenta milano

La semaine du design n’a pas comme seule conséquence de remplir ce blog d’articles-fleuves au sujet des nouveautés de l’année. J’essaye toujours d’en profiter pour entrer dans des lieux d’ordinaire un peu cachés et, quand je peux, je vous en fait profiter! Cette année, j’ai beaucoup aimé dans cette veine de pouvoir entrer au Palazzo Litta, cette grande bâtisse du 17e siècle construite par Francesco Maria Richini pour Bartolomeo Arese, alors président du Sénat de Milan (la famille Arese sera au 18e apparentée aux Litta, qui donneront au palais son nom actuel). Si le bâtiment baroque et sa cour intérieure sont impressionnants, c’est surtout l’intérieur qui est frappant, entre salles délabrées et d’autres fraîchement rénovées, entre murs décrépis, miroirs rococò, fresques et moulures… Continue reading…

0
13 mai 2015

Milan vue d’en haut, la Terrazza Triennale

vue terrasse triennale

Je vous ai souvent dit ici mon amour pour la Triennale, ce musée de brique rouge planté aux abords du Parco Sempione qui abrite, outre le musée du design, des tas d’expo temporaires (et en ce moment pour l’Expo 2015 le pavillon art&food), une super librairie d’art et un bar extérieur avec wifi et vue sur des œuvres parsemées dans la pelouse. Depuis peu et grâce à des souscriptions privées, la Triennale s’est aussi enrichie d’un restaurant en rooftop. Si les prix sont assez élevés, étoile du chef Stefano Cerveni oblige, ça n’a que peu d’importance, l’intérêt du lieu résidant principalement dans sa vue dégagée sur le parc et l’horizon milanais… Continue reading…

0
13 mai 2015

Salone del mobile 2015, sélection food design

food design milan 2015

Vous croyiez en avoir fini avec la design week? Que nenni! On part aujourd’hui explorer le coté food qui, bien que moins présent que lors des années passées, n’a pas manqué de donner lieu à de belles découvertes (et de ressusciter mon envie d’expérimenter!) C’est auprès de deux pôles principaux que j’ai vu les projets qui m’ont le plus marquée, à Lambrate et dans le bel espace de designjunction à San Babila. J’étais super contente de retrouver StudioLav déjà repéré en 2013 et ses crackers de folie, cette fois déclinés en couleur, et je suis fan fan fan des projets suédois présentés par la Lund University. Continue reading…

0
12 mai 2015

Concepts de papier…

plante papier set design

En ce moment, je suis en train de faire mon site pro (quand je dis en ce moment, ça fait depuis Noël que j’y travaille). Un exercice pas facile quand on travaille avec des concepts, le web et des mots puisque, s’agissant d’une production immatérielle, c’est d’une part assez difficile à expliquer simplement, d’autre part quasiment impossible à illustrer de visuels parlants. D’où l’idée génialissime et chronophage née sous antibio au coeur de l’hiver: celle de créer des scénettes en papier, des mini sets à photographier pour illustrer mon boulot et donner une idée de ses possibilités. Evidemment, pourquoi faire simple, j’ai tout de suite eu envie d’y mettre tout ce que j’aime, des pigeons, la silhouette de Jacques Tati, des vues de Milan et bien d’autres lubies et, après des heures de découpage/pliage/collage, le Mec embarqué dans l’aventure avec son cutter (j’ignore pourquoi, je n’ai jamais réussi à utiliser convenablement cet outil) et une installation de lampes articulés et papier de vélin digne des meilleurs studio photo de l’avant-guerre, on s’est rendus compte qu’il manquait un truc. Que la scène était trop figée, manquait de chaleur, d’humanité. D’où l’irrépressible besoin (si si) d’ajouter dans le champ photographié une plante en papier plié, réplique exacte du petit palmier qui trône en ce moment même sous mon nez. Continue reading…

1
12 mai 2015