Déménagements et ménagements…

keagan henman unsplash

En ce moment et comme souvent au moment des changements de saison, j’essaye de réorganiser mon intérieur et ma vie, je désencombre mon bureau et je prends des bonnes résolutions à base de délai de réponse réduit à mes mails ou de classement des papiers. Ce qui m’a amenée à (re)découvrir, dans un coin de la pièce qui me sert de bureau, la présence de 4 cartons datant de mon précédent déménagement il y a deux ans. Je sais parfaitement ce qu’il y a dedans, c’est même écrit dessus (a priori de la laine, une collection de pochons et boites d’allumettes, du matériel de couture, un plat à tajine et des guides de voyage). D’où ma question du jour, pourquoi? Pourquoi ces trucs n’ont-ils jamais été déballés, pourquoi ont-ils été déménagés, et comment ont-ils fini dans mon bureau où ils n’ont vraisemblablement rien à faire? Vous êtes prêt(e)s, on va parler déménagement sans ménagement! Continue reading…

1
17 septembre 2019

Instant culturel, le bilan lecture des vacances

lectures de vacances completement flou

Je ne sais pas si vous avez remarqué, les instants culturels se succèdent et se ressemblent vaguement. A chaque fois je me plains d’avoir trop tardé à écrire, de ne pas savoir être un peu plus concise et je promets sans trop y croire de m’améliorer au niveau assiduité. Ajoutez à ça quelques fixettes sur des auteurs (Romain Gary, Benacquista, Stephen King, ou plus récemment Paul Auster et Truman Capote), quelques tics d’écriture auxquels vous avez dû vous habituer, et vous obtenez une petite routine bien huilée ! Cette fois encore, je m’y remets avec l’impression d’un retard à rattraper, et y’a Auster et Capote dans la fournée… Arghh, suis-je donc condamnée à me répéter? Continue reading…

0
2 septembre 2019

Salone del Mobile 2019 : Dimore Studio

fuorisalone dimore studio

Alors vous allez me dire, qu’est ce que c’est que cet article sur une expo qui s’est tenue il y a plus de 4 mois? Je vous l’accorde, j’aurais du fignoler mon brouillon et publier il y a longtemps déjà, mais en même temps, est ce qu’on n’est pas tous d’accord pour dire que tout va trop vite et que, soumis à un flot constant d’informations, on n’apprend ni ne retient rien? Du coup, est ce que cet article, sorti du flux compact de l’actualité, n’a pas plus de chances de vous interpeller? J’ai envie de dire que oui, tout à fait, même qu’on appellerait ça le slow blogging et qu’on se féliciterait, une fois n’est pas coutume, d’avoir pris le temps de traîner. Continue reading…

0
28 août 2019

Mon t-shirt de Badass

broderie bleue

Je ne sais pas si vous avez suivi cette saga pré-estivale sur mon compte Instagram, mais il me semble qu’elle a aussi sa place ici, ne serait-ce que pour garnir cette catégorie DIY qui s’éteint lentement (certains médisants diront comme ce blog tout entier d’ailleurs, mais l’âge aidant, je ne les entends pas vraiment). Car oui, on va parler de textile et de broderie (et même un peu de lessive si vous voulez mon avis). Tout a commencé ce jour de 2014 (oui j’ai une mémoire d’éléphant) où je suis devenue l’heureuse propriétaire d’un t-shirt blanc floqué de bleu (un jour on parlera de mon addiction aux t-shirts blancs, mais là j’ai pas le temps) acquis chez Garden K (une boutique milanaise de fringues coréennes dont j’ai beaucoup parlé ici et qui, pour mon grand malheur, a fermé depuis) (C’est moi ou cet article met du temps à démarrer?). Continue reading…

0
26 août 2019

Instant culturel de presqu’été

instant culturel flou

Je viens de terminer un gros projet (et je vous en parlerais plus longuement si je n’étais pas superstitieuse comme un épicier napolitain) et j’essaye de faire un peu de place dans ma tête et ma to-do list. J’ai pris un retard considérable par ici alors attendez-vous à des articles en rafales dans les prochains jours, histoire de faire place nette et de repartir du bon pied. (Un jour, je prendrai le temps de vous expliquer pourquoi je hais les to-do list, cette charge mentale qu’on a tenté de rendre cool à grand renfort de jolis carnets mais qui ne sert qu’à vous faire culpabiliser avant même d’avoir commencé la journée.) (Désolée pour l’introduction à rallonge qui ne va pas arranger la légendaire concision kilométrique de mes instants culturels). Bref, aujourd’hui on va parler rayons gamma, campagne anglaise et apocalypse (plus 2 ou 3 autres choses aussi). Continue reading…

0
21 juin 2019

Fuorisalone Milano 2019 : Social Label

social label design week milano

Je vous parlais l’autre jour du projet Different bodies présenté en Off de la Design week milanaise, qui mettait en scène la notion de diversité dans le design, et les remarques récoltées ici ou là m’ont interpellée. L’expo n’était, selon certains lecteurs, pas assez déco ou un peu trop conceptuelle. Chacun a évidemment le droit de ne pas aimer, mais j’aimerais profiter de l’occasion pour exprimer mon point de vue sur la question.

Je fréquente le Salone del Mobile depuis 14 ans je crois, et si je m’émerveillais devant a peu près tout au début, je suis devenue plus sélective avec les années. Ce n’est pas que je sois blasée (t’as vu, je me pâme encore devant des bougeoirs et des tapis bariolés), mais il m’en faut un petit peu plus pour être vraiment impressionnée, et je ne dégaine plus mon appareil photo à chaque chaise répondant aux codes du moment, ou pour une lampe au Pantone de l’année. Continue reading…

0
9 mai 2019

Fuorisalone Milano 2019 : Different bodies

fuorisalone danish design different bodies

Après vous avoir abreuvés de photos de Milan, puis saoulés de motifs avec mes photos du temporaray shop Gucci Décor, me revoilà avec une autre pépite du Salone del Mobile 2019. Parce que si je m’extasie devant les fauteuils à passementerie, ce que j’aime avant tout ce sont les projets intelligents qui illustrent une recherche plus qu’une esthétique. Ici en l’occurrence, il s’agit d’une expo qui se tenait dans le quartier Isola au nord de la ville, organisée par les danois de KADK (The Royal Danish Academy of Fine Arts, Architecture & Design), où les étudiants avaient planché sur la diversité des corps, une notion trop souvent oubliée en design où la standardisation peut être excluante.  Continue reading…

8
6 mai 2019

Gucci Decor à Milan ou la folie de l’ornement !

fuorisalone gucci milan

En ce moment la météo nous refait le même coup que l’année dernière: après des journées supra-estivales en février-mars, on se tape un printemps en mode giboulées-tempête un jour sur deux, et on ne sait jamais s’il faut enfiler un Damart ou des lunettes de soleil, un trench ou un Marcel. Du coup (et je sais de quoi je parle puisque j’écris cet article assise par terre à coté du radiateur, sweat à capuche en tête) je crois qu’on a tous besoin d’exubérance, de couleurs, de lumière. Et bingo, ça tombe bien, puisque j’ai moult photos de la boutique temporaire Gucci home datant du Fuorisalone de Milan sous la main. Continue reading…

22
5 mai 2019

Voyage à Milan, variations sur le même t’aime

cour intérieure milan

Ceux qui me suivent sur Instagram le savent déjà, début avril j’ai passé quelques jours à Milan à l’occasion de la Design Week, un vieux rendez-vous que je me reprochais l’année dernière d’avoir laissé passer. C’est toujours un moment d’effervescence un peu magique, où la ville vibre un peu plus intensément. C’est le début des beaux jours aussi, toujours ponctués de quelques averses, et l’occasion de fureter un peu partout, dans les palais, les show-rooms, les cours, les vieilles usines désaffectées… Continue reading…

27
5 mai 2019

Et revoilà l’instant culturel

instant culturel flou

Il est grand temps de faire un petit point sur mes lectures du moment. Parce qu’il y en a plein, et qu’elles sont trop bien. Voilà. Je ferais un sacré critique littéraire non?! Ces derniers mois, insomnie et frénésie de lecture m’ont amenée à faire un truc que je ne faisais plus que rarement depuis mon retour en France et mes heureuses retrouvailles avec les bibliothèques : entrer dans des librairies et n’en ressortir que quand la pile dans mes mains menace de s’effondrer. C’est une pratique certes onéreuse, mais assez jouissive, et je trouve extrêmement réconfortants ces deux grands tas près de mon lit qui, comme de vieux amis, n’attendent qu’une minute de distraction pour m’accaparer. Continue reading…

15
25 avril 2019