Salone del mobile 2015, Antonio Marras et Segno Italiano

segno italiano vetri verdi empoli

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois du fabuleux espace occupé par Nonostante Marras, la boutique-showroom d’Antonio Marras à Milan. Comme je n’y fais malheureusement pas mon shopping, je n’y vais finalement que rarement et je suis toujours ravie d’y faire un saut à l’occasion du Salone del mobile, quand l’espace s’anime de quelque installation. Cette année, le créateur avait choisi de collaborer avec Segno Italiano, une compagnie qui sélectionne et fait connaitre les meilleurs artisans italiens sur le marché international. Chaises chiavarine réalisées artisanalement en Liguria, céramiques Atestina, objets martelés en cuivre, verre soufflé d’Empoli, mais aussi l’emblématique chaise Tripolina sont au catalogue de cet éditeur qui aménage également appartements et espaces commerciaux. Antonio Marras a notamment craqué pour les paniers en roseau, saule, myrte et olivier fabriqués au sud de la Sardaigne et a choisi de les réinterpréter en y faisant tresser ses textiles maison pour les transformer en sacs à main chics et bohèmes. Continue reading…

0
27 avril 2015

Salone del mobile 2015, Dimore Studio

dimore studio fuorisalone palmador 2015

Il y a quelques années c’était mon activité favorite lors des samedi après-midi pluvieux que d’aller flâner dans le fabuleux appartement des Stanze di dimore, un labyrinthe de murs bleus canard décrépis et de portes gothiques, de miroirs arts déco et de reflets sur des globes en laiton qui nous laissait chaque fois rêveurs. Moitié show-room, moitié galerie, les architectes d’intérieur du dimore Studio y mettaient en scène un univers onirique et y présentaient leurs plus belles créations et quelques pièces vintage. Aujourd’hui fermé au public, l’espace a depuis été converti en bureaux, mais pendant le Fuorisalone, un autre appartement dans l’immeuble attenant est chaque année aménagé selon les principes d’antan et, tenez vous bien, il n’a rien à envier à celui qui, dans mes souvenirs, détient encore le titre d’appart’ idéal… Continue reading…

0
27 avril 2015

If bees are few… du miel milanais chez Careof!

doris denekamp jimini hignett

Lors de mes pérégrinations durant le Salone del mobile, j’ai découvert l’existence de Careof, l’organisme pour la promotion de la recherche artistique contemporaine qui siège à la Fabbrica del vapore. J’ai passé un bon moment à éplucher les livres de la bibliothèque du centre et à regarder les dessins d’Ugo La Pietra sur l’espace public, et j’ai presque fini par me convaincre que, puisque le thème de l’expo était « spazio abitato » (espace habité) et que le travail de La Pietra était centré sur le fait d' »être partout chez soi », je pouvais sans problème y transporter mon lit, au moins le temps d’avoir vu toutes les projections, essayé les chemises-quartiers de Katerina Šedá et feuilleter les ouvrages à ma guise… Je doutais encore quand j’ai avisé, sur une étagère métallique, une collection de pots de miel étiquetés… Continue reading…

0
24 avril 2015

Salone del mobile 2015, Max Lamb au Garage San Remo

garage san remo fuorisalone 2015

L’année dernière, le garage San Remo avait abrité lors du Fuorisalone une excellente exposition de Maarten Baas, mise en scène façon fête foraine avec manège de chaises, tirettes et guichet design, animations colorées et musicales. Du coup, cette année, c’est un peu circonspect que le public est entré dans l’espace cet fois dénudé, et a découvert ce cercle métaphorique d’assises -chaises et tabourets, tournées vers un point focal imaginaire. Lorsqu’on parle de dénuement, on hésite souvent entre deux points de vue, celui de la pauvreté (de moyens et de sens) ou celui de essentiel, de la simplicité d’artifices qui confine au génie. Et devinez un peu où je place Max Lamb, le designer-star de cette rétrospective? Continue reading…

0
24 avril 2015

Salone del mobile 2015, petite sélection chez Rossana Orlandi

concept store milan rossana orlandi

Je ne voudrais pas faire comme les vieux de la vieille et dire tout le temps que c’était mieux avant, mais j’avoue que la design week de cette année m’a un peu déçue. Et même chez la dame aux lunettes bleues et au chignon, auparavant gage de nouveauté et de qualité, on ne trouvait pas que du bon… J’ai l’impression que la fièvre commerciale a fini par gagner (ou peut-être était-elle jusque là mieux dissimulée?) ce dernier bastion de créativité débridée (non mais le marchand de montre en acier, qu’est ce qu’il fait là?) (et Astier de Villatte qui a désormais sa boutique fixe à l’entrée, c’est moi ou ils payent un loyer?) Si la papesse du design semble n’avoir plus les antennes si affûtées, ça n’empêche pas au lieu d’abriter de belles découvertes (et puis, sérieusement, cette cour fleurie, cette ancienne usine décatie et cette vue sur la parc arboré, j’irais même pour une réunion tupperware). Du coup, tomber en plus sur quelques objets beaux, c’est toujours un peu comme un cadeau. Voici une petite sélection de projets! Continue reading…

2
22 avril 2015

Salone del mobile 2015, les objets nomades de Vuitton au Palazzo Bocconi

louis vuitton palazzo bocconi milan

Je vous le dis chaque année, la semaine du design est aussi l’occasion de s’introduire dans des lieux d’exception d’ordinaire fermés au public. La bonne surprise 2015 en la matière a été de pouvoir déambuler dans les salles du palazzo Bocconi, investi pour l’occasion par Louis Vuitton et sa nouvelle collection d’objets nomades. De grands noms du design ont été réunis pour célébrer l’art du voyage au travers d’accessoires de voyage -hamac, tabourets, lampes, lit pliant etc inspirés des commandes spéciales historiques de Vuitton et des matériaux et finitions chers à la marque emblématique. Maarten Baas, Nendo, Patricia Urquiola, Gwenael Nicolas ou encore les frères Campana ont relevé le défi du camping chic et laissé libre court à leur imagination de touriste premium. Si je suis sensible au travail de haute facture nécessaire à la réalisation de ces mini-séries, vous savez aussi que je suis plutôt adepte du camping en espadrilles et de l’étendoir à linge improvisé entre deux arbres. Aussi, loin de rêver à un hamac en cuir tressé, c’est en fait le décor d’exception de l’expo qui m’a fait m’évader… Continue reading…

1
22 avril 2015

A la découverte de via Santa Marta à Milan!

statue piazza mentana milan

Je poursuis le petit « guide » de mes rues préférées à Milan avec via Santa Marta, une ruelle pavée parallèle à la très fréquentée via Torino qui mène au Duomo. J’adore les contrastes de cette rue, à la fois cossue et un peu alternative, bourgeoise et branchouille… Depuis l’année dernière, avec la création de l’association des 5 vie (les cinq rues qui forment le quartier), elle s’anime régulièrement au gré des grands événements milanais, design week, ouverture des ateliers d’artisans, shopping nocturne… C’est l’occasion d’y découvrir de supers boutiques, mais aussi d’entrer dans les jolies cours, de boire un verre sous la glycine ou les grands marronniers et de musarder dans les ateliers… Vous me suivez? Continue reading…

1
21 avril 2015

Les vélos fleuris, une tradition milanaise…

vélos fleuris milan

Je vous avais déjà brièvement parlé l’année dernière de cette habitude milanaise qui consiste à accrocher des fleurs sur le panier de son vélo. Véritables, en tissu ou en plastique, elle égaient dès les beaux jours tout deux roues qui se respecte! J’ai pris l’habitude de les prendre en photo, et j’aime beaucoup la variété des styles et le dosage horticole, du déluge façon glycine à la pudeur de quelques pétales près de la sonnette, j’adore tellement, et tous les ans j’ai envie de faire pareil! En attendant de m’y mettre, je partage ici quelques clichés souvent pris à l’arrêt, mais parfois aussi sur le vif au détour d’un carrefour au péril de mon équilibre cyclopédien (la vie de blogueuse n’est pas de tout repos, croyez-le bien!) Continue reading…

1
21 avril 2015

Salone del Mobile 2015, l’installation Snarkitecture pour Cos

fuorisalone milano cos

Le problème pendant le Salon du meuble de Milan, comme je pense pendant tous les événements du même genre un peu partout, ce sont ces espaces et événements qui n’ont rien à voir avec le design et qui sont quand même, sponsoring oblige, signalés sur les cartes et font perdre un temps fou à ceux qui tentent de faire une visite exhaustive… Pourtant, comme une contradiction bienvenue, ils sont parfois aussi l’occasion d’une pause. Pause visuelle (trop d’objets tue l’objet), auditive (sur une échelle de 1 à 10, je dirais que le niveau sonore de la semaine est à 8) et cérébrale (il faut savoir qu’au bout d’un moment, le dégoût t’assaille, tu prends en photo n’importe quoi et l’hypoglycémie te guette, transformant en Graal n’importe quel ramequin de cacahuètes). Cette année, la pause, c’était dans le tout nouveau Spazio Erbe, dans l’espace de Cos (le marchand suédois de fringues aux coupes minimales et aux chaussettes colorées) aménagé par le studio Snarkitecture en grotte de tissu épurée. Continue reading…

0
20 avril 2015

Le Palazzo Clerici à Milan, histoire, mythes et ornements

palazzo clerici brera

Le Palazzo Clerici est un lieu plutôt secret. D’ordinaire fermé au public, il n’est ouvert qu’à ceux qui fréquentent l‘institut des études de politique internationale qu’il abrite aujourd’hui et, ponctuellement, lors des journées du patrimoine organisées par le FAI (fondo ambiente italiano). En 2001, c’est mortifiée que j’ai manqué pour raisons de santé la grande fête de cloture de la design week qui s’y tenait, organisée par le méga sponsor Hyundai, tout comme j’ai du renoncer à y entrer lors des journées FAI il y a 2 ans, lui préférant la découverte du tribunal de Milan… Quand j’ai appris que quelques visites de la galerie des fresques y étaient dernièrement organisées, vous pensez si j’ai foncé! Continue reading…

1
20 avril 2015