15 lieux à Milan pour les amoureux des livres

livres librairie milan

C’est l’automne, fini les lectures de plage et les après-midi à paresser au parc avec un bon livre… Mais bienvenue aux dimanches pluvieux où l’on reste chez soi, aux virées en librairie et aux lectures bien au chaud dans les cafés! (On trouve toujours une excuse pour lire, toute l’année et par tous les temps). Du coup j’ai eu envie de compiler ici ces adresses à Milan où il fait bon fureter à la recherche d’un livre, se poser avec un bon polar ou découvrir les dernières nouveautés! Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à commenter pour les partager, c’est promis, je ne viendrai pas vous déranger au milieu d’un chapitre, si d’aventure on s’y croisait!

Il Libraccio : Je vous en ai déjà parlé, j’adore cette librairie sur le Naviglio Grande et son vaste choix de livres d’occasion (et aussi ses marque-pages en forme de petites mains que mon chat s’applique à dévorer avec application). J’y ai passé des heures quand j’habitais à Milan, et trouvé des pépites aussi bien au rayon cinéma, BD, cuisine que romans en français. J’ai découvert sur le tard que l’enseigne avait d’autres librairies à Milan, mais « la vraie » restera pour moi celle au bord du canal, phare dans la brume des journées automnales un peu tristes que la perspective d’un bon livre suffisait à égayer. Ceux qui aiment fouiner dans les vieilleries iront prendre la poussière un peu plus loin sur l’Alzaia Naviglio Grande (au numéro 26), où un outlet Libraccio propose livres et CD à 2 euros. Via Corsico 9Via Candiani 102Via S.Tecla 5Viale Vittorio Veneto 22Via Arconati 16Viale Romolo 9

livres littérature milan

Libreria del mondo offeso : Malgré plusieurs déménagements et pas mal de soucis à base de rue en travaux, la librairie est toujours là et je ne peux que m’en réjouir! J’adore leur sélection de livres, le fait de pouvoir boire un café ou un thé pour commencer tout de suite le livre à peine acheté et la terrasse toute mignonne sur une jolie place piétonne… Quand j’y vais, je prends en général deux livres, je choisis le premier et pour le second, je laisse l’intuition guider la sympathique libraire et jusqu’ici, ses conseils ne m’ont jamais déçue. Le soir, outre la possibilité de faire l’aperitivo jusqu’à 20h, des rencontres et lectures sont régulièrement organisées et permettent aux amoureux des livres du quartier de s’y rencontrer. Piazza S. Simpliciano 7

Hoepli : Ici on ne parle plus d’une petite librairie indépendante mais bien d’un monstre sacré fondé en 1870 à Milan. Sur 5 étages et plus de 2000 m2, on trouve ici absolument tout. Romans et livres pour enfant au rez-de-chaussée, livres en VO et guides de voyage au 1er étage, livres d’arts et guides pratiques sur tous les sujets au 2e, sciences et techniques au 3e, économie et sciences humaines au 4e… Si vous avez une requête particulière, l’un des 40 libraires se fera un plaisir de trouver ou commander la perle rare, sinon enclenchez votre podomètre et laissez votre esprit vagabonder au gré des 2 kilomètres et quelques 100 000 références proposées. J’en suis parfois ressortie les mains vides, mais toujours l’esprit bien rempli d’avoir feuilleté un livre sur la photographie ou quelque obscur magazine allemand sur l’urbanisme. Autre plaisir réservé aux dimanches ou au retour du ciné, scruter dans la nuit les 40 mètres de vitrine organisés par thématique, et se prendre à rêver, sans l’avoir cherché, d’astronomie, de jardins suspendus ou d’Afrique. Via Ulrico Hoepli 5 

Gogol and company : Amateurs de livres et de petites adresses cosy où boire un thé et manger des biscuits, voici votre heure! Ici, il y a des fauteuils en cuir, des muffins au chocolat et des gens qui lisent un peu partout, en terrasse, attablés, sur des sièges capitonnés ou des chaises en fer forgé. Parfois c’est l’heure du déjeuner, parfois d’un atelier d’écriture, parfois d’une expo de peinture; les livres restent, les lecteurs aussi, jusqu’au bout du chapitre, de leur cappuccino ou de la journée. La librairie ferme à 22h, et ce serait bien dommage de ne pas en profiter… Via Savona 101

bar librairie milan

Libreria Verso : Encore une librairie-bar-espace événementiel? Mais y aura-t-il assez de soirées oisives et de samedis pluvieux pour les écumer toutes? Ouiii! L’endroit a ouvert fin 2015 et, pour avoir vu fermer pas mal de librairies pendant mon séjour à Milan, je n’ai pu que m’en réjouir. Ici sur deux étages, on peut bien sûr boire un verre, profiter du wifi et feuilleter une BD ou les nouveautés d’éditeurs indépendants triés sur le volet. Mais surtout, au travers des événements littéraires qui se succèdent à un rythme effréné, sentir le vent de liberté qui souffle sur l’édition italienne (dont les grands groupes n’ont pourtant pas favorisé la qualité) et la vivacité d’un secteur dont on a souvent prédit la fin, mais en vain. Aussi vivent les libraires, les lecteurs et ce petit café de quartier où ils peuvent désormais se retrouver ! Corso di porta ticinese 40

Bibioteca Chiesa rossa : Il n’y a pas que les librairies dans la vie, il y a aussi les bibliothèques! Ces endroits parfaits où laisser l’imagination vagabonder et vos bras se charger sans culpabilité! Il y en a dans chaque quartier, mais je vous recommande celle-ci en particulier, située dans une ancienne ferme restaurée du XVIIe siècle au sud de Milan, où les livres ont pris place entre les murs de brique rouge et sous une monumentale charpente de bois. Non seulement l’endroit est particulier, mais il est entouré d’un parc où il fait bon consulter ses trouvailles à la belle saison, et la zone protégée par les portiques de briques abrite toute l’année diverses manifestations culturelles, expos et lectures que je ne peux que chaudement vous recommander. Via San Domenico Savio 3

La bibliothèque du parc Sempione : Plus centrale, cette bibliothèque immergée dans le vert vaut elle-aussi le détour. Pour des raisons mystérieuses je n’y suis entrée qu’une fois, mais me suis toujours réjouie en passant devant de cet espace méconnu, à la fois un peu caché derrière les buissons et offrant une vue panoramique sur le parc. Bâti en 1954 par Ico Parisi à l’occasion de la Xe triennale d’architecture de Milan, l’édifice est en effet entièrement vitré. Qu’on soit à l’intérieur en train de consulter les ouvrages ou alentours en train de bouquiner, on est donc entouré de verdure et du chant des oiseaux. Ça tombe bien, la bibliothèque a toute une collection dédiée au jardinage et aux espaces vert! Mais aussi, de nombreuses références en design, cinéma et bande dessinée, ainsi qu’un vaste choix de livres en anglais. Viale Cervantes – Parco Sempione

bibliotheque livres milan

Libri vecchi in piazza : Si votre truc, c’est plutôt les livres qui ont vécu que les nouveautés de la rentrée, rendez-vous chaque second dimanche du mois (sauf en août) à la rencontre d’une centaine d’exposants proposant livres antiques et rares à ciel ouvert. Quel que soit le temps, même en cas de neige ou de vent, livres anciens, albums vintage mais aussi photos et lettres d’un autre temps attirent ainsi collectionneurs et curieux qui assument leur passion pour le papier à visage découvert. Piazza Diaz – de 9h à 17h

Bancarella di Piazza Fontana : Puisqu’on parle de bouquiniste, impossible de ne pas mentionner ici celui de Piazza Fontana. Ni le plaisir de scruter l’étalage en hiver, le nez au chaud sous l’écharpe et les doigts bleuis, dans l’espoir de dénicher une curiosité ou un titre épuisé en librairie. Connu pour ses rabais avantageux (jusqu’à 40%), l’éventaire au grand air mérite qu’on y stoppe un moment, ne serait-ce que pour cette divine impression d’avoir arrêté le temps. Piazza Fontana (au croisement de Via Larga)

bouquiniste livres anciens milan

Les événements littéraires à Milan : Ils sont autant d’occasion de faire vivre les livres et de rencontrer d’autres lecteurs passionnés. Le plus ancien est sans doute la Milanesiana (juin-juillet) avec son riche programme mêlant chaque année art, musique, cinéma et théâtre autour d’un thème donné (en 2019, l’espérance). Plus récent et plus spécifique à la littérature, Book City Milano (octobre-novembre selon les années) s’articule chaque année pendant 3 ou 4 jours autour d’un riche agenda de lectures, rencontres, conférences, présentations et spectacles. L’initiative se veut citadine et incite aussi à une exploration du territoire métropolitain en investissant toutes sortes de lieux : écoles, bibliothèques publiques et privées, librairies, mais aussi des sites plus incongrus comme le tramway ou certains supermarchés. Ouverte à tous, la manifestation réunit tous les acteurs du secteur, célèbre la littérature sous toutes ses formes et l’intègre au quotidien milanais avec bonheur. Letti di notte (littéralement « lus de nuit ») est une nouvelle initiative qui couvre tout le territoire italien. Elle se tient le 21 juin, jour du solstice, et propose de passer une nuit blanche avec les livres. Entre lectures pour enfants, livres dédiés aux étoiles et à la lune, récitation de poésie, improvisations en musique, marathon de lectures ou encore salutations au soleil à la nuit tombée, vous aurez toutes les excuses du monde pour reculer, une fois n’est pas coutume, l’heure d’aller vous coucher.

Et les polars alors? Pour les amateurs de romans policiers et thrillers (le genre giallo ou jaune en italien), deux événements sont à signaler à Milan : Milano in bionda, sur l’initiative d’un libraire souhaitant dynamiser l’exercice de présentation littéraire et attirer un nouveau lectorat, propose aux amateurs de blonde de se retrouver autour d’un demi pour écouter un auteur de roman policier parler de son livre ou en lire un extrait pendant 5 minutes. Un format simplissime qui attire de nouveaux écrivains chaque année et qui a même essaimé dans d’autres villes (Vercelli, Novara…). Plus institutionnel, Noir in festival se tient entre Côme et Milan et célèbre chaque année au mois de décembre le cinéma noir et les littératures policières. En sus des divers événements, projections et rencontres avec les auteurs, le festival est aussi l’occasion de remettre deux récompenses : le Prix Raymond Chandler qui salue la carrière d’un auteur renommé, et le Prix Giorgio Scerbanenco qui récompense le meilleur roman noir italien publié dans l’année.

librairie

Je vous signale enfin un autre événement, bien qu’il ne soit pas uniquement dédié à la littérature et que je n’y sois encore jamais allée, ayant à peine découvert son existence. Chaque année en février depuis 2015, I Boreali célèbre la culture nordique et réunit au théâtre Franco Parenti de Milan auteurs, artistes, intellectuels et musiciens pour quatre jours de lectures, spectacles et ateliers divers. L’occasion d’en apprendre plus sur Arto Paasilinna ou Ibsen, mais aussi sur les volcans islandais, les Îles Féroéle mouvement Metoo à la suédoise ou encore la gastronomie nordique. Pour ma part, si je suis dans le coin en février prochain, je ne manquerai pas d’y faire un tour!

17 octobre 2019
share on facebook


Un commentaire to 15 lieux à Milan pour les amoureux des livres

  1. Hello,
    Merci pour ton article, je suis amoureuse des livres depuis toujours et je lis partout 🙂

  2. Anna Kordelia on 30 octobre 2019

Leave a comment