2017, n’en perdez pas une miette!

bonne année

Ça fait un bail que je ne suis pas passé par ici, du genre à ne plus rappeler le mot de passe, à ne pas trop savoir par où recommencer… Ce n’est pas faute d’avoir écrit des choses, eu quelques idées, préparé des brouillons, rédigé des listes, mais plutôt celle de la pression qu’on se met tout seul quand on se promet de faire un truc depuis longtemps (alors même que personne ne vous attend au tournant) (d’ailleurs, ça résonne un peu par ici nan?). Du coup je me suis dis que recommencer sur une rime un peu pourrie allait dédramatiser la chose, et me permettre d’enchaîner facilement!

2017

On va s’y remettre avec les classiques bons vœux et sur une réflexion qu’on a eu hier en dînant avec des amis (bon, à 23h après avoir couru 1h20 puis descendu une bouteille de vin, donc ça vaut ce que ça vaut en termes de profondeur): il n’y aura pas de deuxième chance, pas de deuxième vie pour être plus heureux, plus épanoui ou faire enfin quelque chose qui nous plait vraiment. Alors faites-le maintenant, sortez-vous des situations pourries, foncez et profitez de la vie et de ce et ceux que vous aimez!

Pour partir dans la joie, j’ai eu envie de compiler quelques bonnes nouvelles et news qui boostent le moral. J’ai beaucoup aimé les résumés de l’actu positive faits par Slate, le Courrier International et d’autres, non seulement parce que ça fait du bien mais aussi parce que j’y ai appris des trucs dont je n’avais pas entendu parler pendant l’année (un vaccin contre Ebola, sérieusement, et ça n’a pas fait la une?!)

Ensuite, vous avez probablement déjà jeté votre sapin de Noël à la poubelle, mais vous serez sans doute contents de savoir que vous auriez pu en faire un truc intelligent, comme le replanter, en faire du compost ou du bois de chauffage, ou encore divertir les éléphants du sanctuaire du Tenessee ou les lions d’un zoo anglais (ça fait un peu loin mais on doit pouvoir trouver un équivalent plus proche).

Et puisqu’on parle d’animaux, je partage aussi mon coup de cœur de Noël: vous avez peut-être vu passer l’année dernière cette vidéo de petits ours prisonniers d’une benne à ordure au Nouveau-Mexique et sauvés par de gentils humains. En traînant dans une librairie pour enfant en décembre, j’ai découvert que quelqu’un s’en était inspiré pour faire un livre et j’ai trouvé ça tellement juste de destiner cette histoire aux enfants, encore plus de l’intituler « N’aie pas peur » pour montrer que dans cette histoire, tout le monde a peur (les ours et les humains) alors que personne n’a rien à craindre. La qualité de la vidéo est pourrie mais je n’en veux pas trop à celui qui filme et devait se tenir prêt à détaler! Mes nièces sont encore un peu petites pour ce genre d’histoires, mais le livre est sur la to-do liste du père Noël pour l’année prochaine ^^

livre jeunesse ours

livre jeunesse ours poubelle

Les textes sont d’Andrée Poulin, les illustrations de Véronique Joffre, et le livre est édité par Comme des géants que je découvre au passage et dont le catalogue a l’air vraiment top!

Et enfin l’autre bonne nouvelle pour commencer l’année, c’est que le blog reprend du service plus régulièrement après une année en dents de scie. Je vais enfin devenir cette fille organisée qui réussit à combiner vie professionnelle en freelance et vie privée, et à mener de front tous ses projets (tu la sens venir la bonne résolution?). En vrai, j’ai de vraies résolutions: faire un stage de secourisme (depuis que j’ai vu une femme inanimée dans la rue avec un groupe de gens autour les bras ballants, cherchant quelqu’un capable de réaliser un massage cardiaque), faire un abonnement de Vélov’ (une infidélité à mon vélo d’amour parfois nécessaire) et me remettre au dessin, mais écrire ici à nouveau est aussi dans mes priorités !

Et vous, quelles sont vos bonnes résolutions? Si vous avez de bonnes ondes pour avoir le moral et rester motivé à partager en ce début d’année, c’est le moment ou jamais!

13 janvier 2017
share on facebook


No comments yet.

Leave a comment