7 lieux à Milan pour les amoureux des fleurs

fleurs à Milan

J’ai commencé l’autre jour le recensement des endroits où manger ou boire un verre parmi les fleurs. Avant de poursuivre dans cette voie, j’ai eu envie de vous parler d’autres lieux à Milan où étancher votre soif de bouquets et vos envies de prairie! De fleuristes en marchés, d’ateliers en manifestations fleuries, découvrez Milan autrement, par sa facette bucolique trop méconnue…

Le marché aux fleurs des pros : Si ce marché couvert milanais, attenant au marché de primeurs et au marché aux poissons, est avant tout destiné aux professionnels, les particuliers peuvent aussi s’y rendre. La visite vaut particulièrement le coup s’il vous faut de grosses quantités, par exemple pour fleurir un événement, mais vous pouvez aussi y aller pour le plaisir des yeux, ou pour égayer votre appart de quelques brassées de fleurs fraîches. Si vous avez des besoins spécifiques ou recherchez un type de fleur particulier et difficile à trouver, vous pouvez aussi passer commande à l’avance auprès des grossistes. Seul impératif, il faut se lever tôt si vous y aller en transports en commun, c’est assez loin du centre et les transports milanais étant ce que l’on sait (ahem), mieux vaut anticiper pour être sur place avant la fermeture du marché! Via Cesare Lombroso 53 – ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h, le samedi de 9h à 12h

frida's corso garibaldi milan

fleuriste milan frida's

Frida’s : Je vous en ai déjà parlé, c’est l’un des fleuristes milanais devant lesquels il est très difficile de résister, tant les fleurs en devanture y sont belles, agencées avec goût et semblent vous appeler. A l’intérieur, le « problème » est décuplé – disons qu’une fois entré, vous êtes fichu, inutile de résister, il n’y a plus qu’à céder à la tentation et à faire empaqueter pivoines, bleuets et marguerites par milliers pour les emporter. Corso Garibaldi 18 – Corso Genova 6

Clori Milano : Autre endroit à la séduction redoutable pour les amateurs de fleurs, cette petite boutique ne peut qu’attirer irrésistiblement tout promeneur passant place Sant’Eustorgio, tout près de Piazza XXIV Maggio. De loin, vous repérerez sans peine l’explosion verte devant la vitrine, et les fleurs s’étalant dans des paniers, volières et bacs en fer blanc, les hortensias monumentaux disputant la vedette aux callas qui s’inclinent paresseusement sur les eucalyptus. Et c’est tellement beau, ce petit coin de couleurs, de textures et d’odeurs, que j’aime encore plus y aller en hiver, quand le contraste avec la grisaille alentours est plus net, plus saisissant, et qu’en ressortant de la boutique on a l’impression d’avoir volé un peu de gaieté au jour déclinant trop tôt pour l’emporter. Via Santa Croce 21

fleurs milan navigli

I fiori di Franca : Ceux qui aiment follement les fleurs mais ne se satisfont ni de l’éphémère beauté des tulipes ou des roses, ni de la saisonnalité frustrante des renoncules ou du mimosa, pourront tout de même trouver leur bonheur à Milan. Mais il leur faudra s’engager dans cette petite rue méconnue près de la Darsena, où il y a peu de chance pour qu’autre chose vous amène, si ce n’est une passion farouche pour les dépôts de tramways. Dans cette petite boutique à la façade grise, ce sont les fleurs en papier qui font le show et égaient la rue de leurs pétales intemporels. Dahlias ébouriffées, tournesols et autres roses en camaïeu s’épanouissent en vitrine, tandis que les couronnes de feuillage immortel attendent sagement d’orner quelque front méritant (en Italie, la tradition veut que les jeunes diplômes portent une couronne de laurier). Via Pietro Custodi 16

La Fioreria : J’envoie tous ceux qui visitent Milan pour la première fois à la Cascina Cuccagna, cette ancienne ferme restaurée et aujourd’hui convertie en charmant lieu de vie, et tout le monde tombe instantanément sous le charme. C’est peut-être dû à la démente pizza proposée au bar, aux délicieux raviolis servis à l’intérieur du restaurant, à la joliesse du jardinet attenant, à la présence d’un atelier participatif de réparation de vélos dans la cour, ou encore à la bonne ambiance résultant de l’alchimie entre familles milanaises, associations de quartier et voyageurs faisant halte dans l’auberge de jeunesse à l’étage, oui peut-être… Mais aussi, à n’en pas douter, à la présence de la Fioreria, cette échopper-atelier qui propose, outre de ravissants bouquets, des ateliers thématiques autour des fleurs. Apprendre à composer un bouquet, un terrarium ou une guirlande de plantes séchées, s’initier à l’aquarelle botanique, au kokedama ou au macramé, c’est possible dans ce lieu où se retrouvent esthètes et amoureux des plantes pour échanger astuces et boutures en toute tranquillité. Via Cuccagna 2

fleuriste ateliers fleurs cuccagna milan

Fiori e piante di Alessandro Paolo Del Latte : Ceux qui ont déjà parcouru le Fuorisalone de Milan lors de la design week n’ont pas pu passer à coté cette boutique au fond de la cour du complexe Opificio 31, à deux pas de Superstudio. Chaque année, j’y passe presque autant de temps qu’à regarder le mobilier exposé alentours, et la petite cour remplie de fleurs, d’érables, d’agrumes et d’oliviers vaut bien les chaises et autres objets exposés. J’ai découvert depuis que le fleuriste, outre fleurir des évènements, services photographiques et défilés, propose aussi ses jolis bouquets sur le marché de Viale Papiniano entre deux maraîchers. Via Tortona 31

Fiori e sapori sul Naviglio : La première fois que je suis tombée sur ce grand marché au bord du Naviglio Grande, je me suis crue au paradis. Partout des fleurs, des pyramides de fromages, de pots de miel, des gens qui dansent et qui transportent jasmins et oliviers… Deux fois par an, l’association des commerçants du quartier des canaux invite les milanais à faire le plein de saveurs et de couleurs. Pour moi, ces journées sont des charnières du changement de saison. En avril, elles symbolisent le renouveau et les beaux jours, tandis qu’en octobre on célèbre le retour des chrysanthèmes, des cucurbitacées et des tisanes, et qu’on fait provision de bulbes qui rejailliront l’année d’après… Alzaia Naviglio Grande – Ripa di Porta Ticinese 

7 octobre 2019
share on facebook


No comments yet.

Leave a comment