A piece of this city, courrier pour touriste inspiré

a piece of this city primaproduzione

Je me plains parfois de ce qu’il soit si difficile de trouver de jolies cartes postales à Milan. mais en réalité, je m’en fiche un peu, habituée que je suis à envoyer mes courriers dans des enveloppes de récup, pages de magazine repliées ou sac en papier du fruitier (y’en a un près de chez moi qui en a avec des grappes de raisins sur fond de Duomo, j’adore), et j’ai déjà vu le Mec écrire, faute de papier, à sa grand-mère au dos d’une étiquette de bouteille d’eau usagée…  Forcément, je suis fan du projet de Joe Velluto pour Primaproduzione, une enveloppe toute bête dans laquelle insérer n’importe quoi qui évoque la ville visitée, afin d’en faire un souvenir à envoyer.

primaproduzione corraini edizione

L’illustration sur l’enveloppe prend comme exemple l’envoi d’une feuille d’arbre (bien que je demeure persuadée en mon for intérieur qu’il s’agisse d’une plume de pigeon*), mais je me verrais bien y glisser tickets de métro, papiers gras de focaccia ou bout d’affiche décollée. Imaginez, si tout le monde faisait ça, on recevrait l’été tout plein de petits bouts de villes, en lieux et place des « ifaitbeaul’eauestà38degrésbisous » rituels, ce serait comme une collection de petits bouts d’histoires, de petites pensées accolées, un peu comme une collection de timbres mais en plus personnel, façon récolte aléatoire de bribes accumulées, des petits trésors qu’on ne comprendrait pas forcément sur le moment et dont on attendrait avec hâte le retour de l’expéditeur pour en comprendre tout le sens…

Evidemment, on a tous des copains/cousins/parents qui auraient du mal à comprendre le concept, mais on connait tous aussi un ami qui, sans l’ombre d’un doute, comprendra dans l’instant la sublime poésie et la merveilleuse (in)utilité de recevoir une coquille de moule, un bout de fanion ou la ficelle d’un saucisson…

A piece of this city – Editions Primaproduzione – Corraini edizioni – design Joe Velluto

*Edit: vérification faite, il s’agit bien d’une plume de pigeon! ♥ La preuve est là, et je me réjouis de compter Joe Velluto parmis les sympathisants du volatile gris!

28 octobre 2014
share on facebook


Un commentaire to A piece of this city, courrier pour touriste inspiré

  1. C’est une super idée ! Je garde toujours mes tickets de métro, feuilles sèches et emballages de gâteaux de retour de vacances. Des petits morceaux de vacances. Je veux bien partager avec mes proches 🙂

  2. Marie on 28 octobre 2014

Leave a comment