Auto-production en cuisine, le livre des Robinson modernes!

IMG_5618

Vous le savez, j’aime bien les trucs faits-maison, du yaourt au pain en passant par le sapin de Noël, les moufles, les pâtes et les taralli! Evidemment, pour certains trucs ça reste exceptionnel (faire ses pépites de chocolat, ça demande un temps fou!), pour d’autres c’est facile comme tout, du moins une fois qu’on les a intégrés dans sa routine quotidienne (se lever-faire un thé-rafraichir le levain-se laver les dents). J’aime bien l’idée de faire les choses soi-même, de prendre du temps pour fabriquer les choses qu’on aime, au delà des évidentes raisons de santé et d’économie, il y a tellement de gens qui s’ennuient (que faire un week-end de pluie? une réserve de crackers pardi!). C’est l’idée de se faire un garde-manger aussi, un stock pour passer l’hiver, ruser avec la flemme de faire le marché, être toujours prêt pour un dîner improvisé entre amis…

lisa casali

Quand j’étais plus jeune, il y avait à la bibliothèque de ma ville un vieux livre en lambeaux (qui, je crois, a été réédité depuis) qui s’appelait Survivre; il me fascinait, on y trouvait plein de conseils pour survivre à tous types de catastrophes (que manger dans les bois, que faire après une chute dans un étang gelé). Un peu bible du randonneur extrême mais aussi un peu manuel pour paranoïaque, je n’ai jamais osé l’emprunter! Je pense que pour moi il faisait écho à une lecture encore plus ancienne: Les enfants de Noé de Jean Joubert, un livre pour enfants qui raconte la vie d’une famille isolée pendant plusieurs semaines dans un chalet par une mystérieuse tempête de neige. C’était la première fois que j’entendais parler de levain (y’a des choses parfois qui nous poursuivent de loin!) et que l’idée de rechercher l’auto-suffisance me semblait si évidente!

lisa casati cucina fai da te

livre cuisine conserves

Forcément, quand je suis tombée chez Open sur le livre Autoproduzione in cucina de Lisa Casali (pas encore édité en français, mais ça ne saurait probablement tarder), qui indique comment faire provision de tas d’ingrédients de base: gomasio, sirop, miso, vinaigre, pectine, ricotta… mon coeur a fait boum! N’ayant pas de congélateur (drame personnel qui j’espère, un jour, se résoudra), je m’étais mis en tête qu’hormis quelques conserves, je ne pouvais pas stocker grand chose, or là, à moi les soupes déshydratées maison, les barres de sésame, le lait d’amandes et le cidre home-made (ça j’ai particulièrement hâte d’essayer!) Je sens que vais devenir une vraie épicière! En plus, la plupart des recettes prévoyant de grandes quantités à conserver, c’est l’occasion rêvée de ressortir ma machine à sous-vide de tarée (à moi les petits paquets carrés bien empilés, les étiquettes jolies et les dates écrites au scotch coloré!)

lisa casali libro cucina

Je vous tiens au courant hein, j’ai plein de trucs à tester! Et vous, vous faites des trucs maison? Vous en avez aussi, des crises de délires d’auto-suffisance alimentaire? Ou des trucs tout bêtes pour conserver les denrées de saison pour l’hiver?

15 mai 2014
share on facebook


5 Comments to Auto-production en cuisine, le livre des Robinson modernes!

  1. Rho, il a l’air super ce livre ! J’ai hâte de lire tes essais.
    Je fais toujours les choses relativement simples et faciles maison mais je me lance rarement dans des préparations longues ou compliquées. D’autant plus que je vis seule et que je manque de place pour ranger, j’ai donc assez peu de matériel et fait surtout des petites quantités. Mais des fois je suis tellement tentée de me lancer dans des trucs de folie !

  2. Madimado on 15 mai 2014
  3. Wahou ! En plus les photos du livre ont l’air super graphiques…

  4. Marie on 16 mai 2014
  5. L’ho visto poco tempo fa online, deve essere davvero interessante!
    Se lo trovo in giro lo prendo…dopotutto domani è il mio compleanno 😀
    Buona serata
    Lou

  6. Lou on 16 mai 2014
  7. Roh LOL. Survivre, j’adore le côté extrême du titre ! Enfant, il y avait chez ma tante un ouvrage de ce genre qui me fascinait. C’était l’Encyclopédie Faites tout vous même. La même veine que ton ouvrage. Récemment, un ami m’a donné l’un de ces exemplaires, ça m’a fait rigoler de me replonger là dedans. Tu connais mon goût pour le DIY (quoique les pépites de chocolat… J’ai trouvé mon maître !). Ici aussi on a des phases un peu parano… Pas pour le côté fin du monde mais plus pour le côté f*** les lasagnes Findus. Buns maison, sauce tomate from scratch, gressins, pain, brioche, confiture etc. Je crois qu’un bouquin est sorti en français récemment… Petit guide à l’usage de ceux qui vivent retirés du monde. Assez bobo. J’ai hâte de découvrir tes essais ! Surtout la soupe lyophilisée 😉 parce que les conservent m’angoissent un peu et que le congélo (même si il existe ici) est minuscule !

  8. La pintade aixoise on 6 juin 2014
  9. J’ai les mêmes Bensimon.
    Reste plus que le livre 😉

  10. Nilufer on 28 juin 2014

Leave a comment