Camping or not camping?

camping sardines

Ca va vous sembler drôle, que je vous parle de camping au mois de janvier, et vous aurez raison. Mais comme le Mec a ressorti l’autre jour pour d’obscures raisons notre toile de tente dans le salon (et que pour rigoler on a décidé le jour-même d’y dormir en rentrant d’une soirée) (le spritz c’est bon), je me suis mise à repenser comme ça à nos vacances d’il y a deux ans en Liguria.

camping italie

Etant petite, je n’ai jamais fait de camping, mes parents étaient des adeptes de l’appart’ en location, où on prenait nos habitudes, et tout finissait par être presque comme à la maison. Le camping, même si c’est parfois un peu cra-cra, c’est justement le contraire de tout ça: pas d’habitudes qui tiennent, tu fais la queue pour faire la vaisselle dans le bac en pierre, tu dis adieu aux tartines le matin (parce que le beurre, devines quoi, sans frigo, ça fond), tu apprends à ruser pour emprunter du sel et tu deviens vite le roi du camping parce que tu as pensé à prendre ta moka pour faire le café.

matériel camping snob

Cette année là, c’était donc une première, pour moi comme pour le Mec qui a vite constaté avec satisfaction que j’étais « une parfaite femme d’extérieur » (sic). Depuis, la seule vue d’un joli sac de couchage me met en joie, je peux passer des heures à scroller sur www.campz.fr, on est à deux doigts de se joindre à tous les projets itinérants dont on entend parler et ce n’est pas la lecture des histoires de trappeurs des racontars arctiques de Jorn Riel qui va arranger ça…

cuisine camping

Cette année, on a décidé de voyager plus, et il y a donc des chances pour qu’on parle camping ici! Mais entendons-nous bien: en bons petits snobs, on part avec trois fois rien mais un pot de moutarde française, on a presque pas de matériel mais on prend des taies d’oreillers qu’on rembourre avec nos habits tout froissés, et on se passe d’après-shampoing mais on emmène le levain… Vous pigez?

camping italie

Et vous, le camping, vous dites oh oui ou non merci? Ca vous dirait, des adresses snobino-routardes pour camper en Italie?

27 janvier 2014
share on facebook


5 Comments to Camping or not camping?

  1. Et les pinces-culs, tu y as pensé ?

  2. la denrée de l'espace on 27 janvier 2014
  3. @la denrée de l’espace: mais enfin ma chère, quand on est bien élevée on dit « perce-oreilles »!!! Ceci dit, moi qui ne suis pas fan des petites bébètes j’avoue ne pas avoir eu de mauvaises surprises, il faut juste stocker les aliments dans un sac bien hermétique pour éviter les fourmis (ou s’arranger pour tout manger!)

  4. flou on 27 janvier 2014
  5. J’adore le camping. J’en faisais beaucoup enfant avec ma famille et j’en ai de très bons souvenirs. J’aime ce côté débrouille avec tout un tas de petits gadgets pour se faciliter la vie.

  6. Uty on 27 janvier 2014
  7. @Uty: bon alors c’est quand que tu viens te faire un week-end sport et détente en camping en Italie?!!!

  8. flou on 27 janvier 2014
  9. @Flou : Vite, parce que j’ai un ami qui s’est installé à Venise avec un 4L, alors je suis obligée de faire un road trip. 🙂

  10. Uty on 28 janvier 2014

Leave a comment