canestrelli à l’orange…

IMG_0617

s’il y a bien une chose qui me plait dans la pâtisserie italienne (bien qu’elle soit à mon sens moins riche que son équivalent français) (ouh la vilaine chauvine), c’est bien ce parfum d’agrumes, orange ou citron, ou encore de fleur d’oranger, omniprésent… dès le petit déj, la « brioche » servie dans les cafés (en forme de croissant mais qui n’a rien à voir ni avec nos croissants feuillettés, ni avec notre brioche française à nous, entendons-nous bien) sent l’orange… idem pour la crême patissière qui remplit les choux (pardon, les bigne) ou les beignets/bomboloni… idem pour la pâte sablée des crostate et des biscuits…

cette omniprésence n’est pas pour me déplaire, vu que j’adore le parfum des agrumes (je vous ai déjà dit qu’il fut une période où j’achetais des cédrats juste pour le plaisir de les renifler?)… un parfum qui rend délicat le moindre biscuit, la plus banale des pâtes et le plus anodin des sablés… un bon exemple, les canestrelli, qu’on trouve aussi au citron… pour un quatre-heures raffiné sans longue préparation ni difficultés de mise en oeuvre…

Pour 3 fournées de biscuits (43 biscuits chez moi, mais tout dépend de la taille de votre emporte-pièces…)

200g de farine, 80g de sucre, 130g de beurre mou, le zeste d’une orange bio, le jus d’1/2 orange et un jaune d’oeuf, sucre glace

Mélanger la farine, le sucre et le zeste de l’orange. Ajouter le jaune d’oeuf et sabler entre les doigts comme pour un crumble. Ajouter le jus, mélanger et former une boule; mettre au frais au moins 20 minutes. Etaler la pâte à l’aide d’un rouleau sur une épaisseur d’1cm environ. Avec un emporte-pièce rond ou crénelé, découper les formes (et, si vous êtes très scrupuleux et patient, oter un petit rond au centre du cercle pour obtenir la véritable forme des canestrelli qui sont troués) (mais pas meilleurs pour autant!) . Enfourner dans le four préchauffé à 180°C pour 10 minutes, les biscuits ne doivent pas brunir. Laisser refroidir, et saupoudrer au moment de servir de sucre glace plus qu’il n’en faut.

« All you need is love and understanding…
Ring the bell and let the people know »… merci Roger!
29 mars 2011
share on facebook


9 Comments to canestrelli à l’orange…

  1. ça m’a l’air bien bon. C’est vrai que les italiens mettent de la fleur d’oranger dans une bonne partie de leur pâtisserie.

    Mais pour être honnête… rien ne vaut les douceurs françaises ! (moi aussi je suis chauvine 😉 )

    bisous
    Zozelle

  2. Zozelle on 29 mars 2011
  3. @Zozelle: z’ont meme pas de buche de Noel! 😉

  4. flou on 29 mars 2011
  5. Ah oui, c’est le genre de biscuits qui me plairait je pense.
    Je vais essayer donc.
    Mais avant, va falloir faire les courses, huhu !
    Merci pour la recette, je te fais un retour dès que j’ai testé !
    Bonne journée !

  6. Mnêmosunê on 29 mars 2011
  7. @Mnêmosunê: ah oui reviens nous dire!

  8. flou on 29 mars 2011
  9. De jolis biscuits parfumés comme j’aime !

  10. Isma on 29 mars 2011
  11. ce qui est tellement sympa dans votre blog, c’est que vous naviguez entre lecture, musée et cuisine. On ne s’ennuie pas. Continuez!

  12. matchingpoints on 29 mars 2011
  13. Et ben moi si je les fais, je ferais les trous dedans. Voilà ce que j’avais à dire. 😉

  14. Ambroisie on 30 mars 2011
  15. @Ambroisie: tu as raison, comme ça on peut en manger plus! (on a le droit vu qu’il y en a moins!) 😉

  16. flou on 30 mars 2011
  17. Ah nan, j’ai encore autre chose à dire: j’aime beaucoup comment tu colles deux parenthèses l’une à la suite de l’autre. A bientôt!

  18. Ambroisie on 30 mars 2011

Leave a comment