chose promise, brioche dûe…

54099698

Me revoici! Merci pour votre compassion, j’ai réussi après moult péripéties à voir un médecin ce matin (je ne me lance pas dans la critique du système de santée italien, parce que ce serait trop long, et en plus on est là pour parler brioche et non pour s’énerver… disons juste qu’entre l’automédication aléatoire supléée d’un grand renfort de prières, et l’urgence vitale, il ne semble guère y avoir d’intermédiaire… hum comme toujours j’exagère un peu, mais si peu…)Sachez donc que je me tartine allégrement la jambe avec un antibiotique à l’argent (trop la classe) pour ne pas risquer d’infection (surtout avec le climat tropical qui règne ici), et que je ne garderai peut-etre pas, selon les meilleurs pronostics, de cicatrice à vie, youpi youpi…

Heureusement, pour me remettre de ces émotions (et de tous ces « Auguri » (en gros meilleurs voeux, bonne chance) que les gens te lancent, l’air anxieux, dès que tu te mets en quête de renseignements médicaux… flippant…), heureusement disais-je, il y a la brioche… recette hit de l’été (mais si c’est léger), surtout si elle est tressée et que vous avez pris l’habitude tout comme moi enfant d’en manger tous les matins en vacances en Vendée… c’est mon premier essai (et je ne suis pas peu fière) et c’est plutot réussi, la prochaine fois je la ferai cuire 5 minutes de moins mais sinon elle est parfaite pour le petit déj (et meme elle n’est pas trop sucrée donc vous pouvez y mettre de la confiture, histoire d’éxagérer), avec une pâte bien filante et moelleuse…

300g de farine, 10g de levure fraiche, 70g de sucre, 1 pincée de sel, 2 oeufs, 120ml de lait, 80g de beurre mou en dès, 100g de raisins secs

Faire tièdir le lait dans une casserole et y délayer la levure.
Dans un saladier méler la farine, le sucre et le sel, former un puit et y verser le lait, mélanger et ajouter les oeufs. Ajouter ensuite le beurre et 2 càs de farine environ, pour obtenir la consistance nécessaire à l’obtention d’une boule souple. Pétrir quelques minutes. Former une boule, la mettre dans un saladier couvert d’un torchon et d’une couverture (si si, ça marche nettement mieux que le film plastique, moi aussi je croyais que c’était du flolklore mais je vous garantis une levée spectaculaire!), laisser gonfler pendant 1h30.
Passé ce laps de temps, pétrir à nouveau pour dégazer la pâte, incorporer les raisins secs (ou des pépites de choco, si vous aimez…). Diviser la pâte en 3 patons, tressez ceux-ci, déposer la tresse sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, couvrir à nouveau du torchon et de son inséparable couverture, laisser lever 1h puis enfourner dans le four préchauffé à 200°C pour 20 minutes… et voilà pour les petits déj de la semaine!

Bon appétit!

11 juin 2010
share on facebook


No comments yet.

Leave a comment