des fripes et des chapeaux mous…

Journée quasi parfaite aujourd’hui, lever tardif après une nuit à lire, petit-déj aux biscuits digestive maison, du soleil dehors et une virée en bus pour aller voir le démontage de l’expo Boltanski personnes à Milan… l’occasion de découvrir le Hangar Bicocca réouvert récemment et la sublime installation permanente d’Anselm Kiefer… l’occasion aussi de participer avec enthousiasme à la dispersion de l’oeuvre de Boltanski… l’exposition, la même que celle présentée au Grand Palais début 2010, consiste en une accumulation, en un gigantesque tas, de vétements multicolores, amenant une reflexion sur passé et présent, mémoire et oubli, existence individuelle et collective… genre Zara à la fin d’une journée de soldes… mais version fripes… du coup, la dispersion de l’oeuvre devait passer par un prolongement de l’existence et du sens des vétements au-delà de l’exposition…

I Sette Palazzi Celesti Anselm Kiefer

traduction: prenez un sac estampillé « dispersione dell’opera « PERSONNES » di Christian Boltanski« , remplissez-le de vétements et emmenez-le chez vous, pour leur donner une seconde vie et emporter avec vous un peu de l’oeuvre… super concept donc, entre escalade du tas géant, rigolades avec des inconnus devant certaines incongruités vestimentaires, regards dubitatifs du mec devant une robe à fleurs ou un tablier rayé, essayages en tous genres… les gens timides au début finissent par se passionner pour une veste à épaulettes, une marinière ou une chemise à pois… après une bonne fouille, chacun repart content, son sac à bout de bras avec une drole de lessive et une bonne douche en perspective… j’ai trouvé quelques perles, comme ce super caban bleu, ce gilet rayé très chic ou encore cette veste façon Bowie (note aux copains: des soirées déguisées sont en perspective)… je vous montre tout ça plus tard…

et ce soir, à 19h, séance ciné pour « à bout de souffle » à la cinématèque (puisque je vous dit qu’un jour j’aurai une culture ciné digne de ce nom), avec Jean Seberg (la femme de) et Jean-Paul Belmondo… me revoilà avec mes interrogations cheveux courts/cheveux longs, mais avec un chapeau mou dans tous les cas!

26 septembre 2010
share on facebook


No comments yet.

Leave a comment