Gallerie d’Italia, un nouvel espace d’exposition à Milan…

BG_02_PiazzaScala

(photo Gallerie d’Italia) Jeudi dernier à 20h30 étaient inaugurées à Milan les Gallerie d’Italia, réunissant les collections d’art de 1800 de la Fondation Cariplo et de la banque Intesa San Paolo (où ça la crise?), dans le décor grandiose du palais Anguissola et du palais Brentani près de la place de la Scala. L’occasion de découvrir les lieux tout d’abord, riches en moulures, stucs, plafonds ornés, marqueterie et décors peints qui éclipsent presque les oeuvres exposées…

Mais parlons tout d’abord de la soirée d’inauguration, qui a donné lieu à un étonnant spectacle Piazza della Scala: les personnages de l’un des tableaux de la galerie, Risveglio de Giulio Aristide Sartorio, projetés sur les façades du palais Beltrami, du palais Marino et de la Scala même, s’animent et évoluent entre balcons et colonnes, entre trumeaux et chapiteaux, symbolisant l’éclatante restitution au public d’oeuvres issues de collections privées… Une oeuvre signée Studio Azzurro, le studio milanais spécialisé en parcours interractifs et en projections artistiques.

Mais parlons plutot des oeuvres de la galerie même, du parcours en 13 étapes, de la peinture lombarde aux pointillistes (dont je découvre avec bonheur qu’ils sont ici appelés macchiaioli, ceux qui font des taches!), de la peinture symboliste à celle des futuristes en passant par les scènes de genre et la peinture alpestre…

Au total ce sont 200 oeuvres qui sont exposées, un peu trop pour moi je l’avoue, il faudrait des semaines pour explorer les salles comme il se doit et étudier chaque section, ou le travail de chaque peintre… Ici l’avalanche d’informations visuelles, du décor chargé aux cadres imposants réunis par douzaine sur les murs, finit presque par saouler le visiteur, et c’est titubant que l’on redescend le grand escalier de marbre tendu d’un tapis rouge, se promettant une prochaine visite moins expéditive (et sans la file d’attente sous la pluie pour entrer, accessoirement)…

A noter, les sections dévolues à Milan même, où la ville apparait comme alors, à l’ombre du Duomo, semi-campagnarde et entourée de champs, basse et parcourue de canaux…

Gallerie d’Italia– Via Manzoni 10- Milano (entrée libre jusqu’à l’ouverture de l’aile réservée à la période 1900, prévue au printemps 2012) fermée le lundi

6 novembre 2011
share on facebook


3 Comments to Gallerie d’Italia, un nouvel espace d’exposition à Milan…

  1. En tous cas, c’est magnifique !

  2. Stéphanie on 6 novembre 2011
  3. L’endroit semble magnifique !
    Souvent dans les musées, il y a trop de tableaux pour pouvoir tous les apprécier. Alors nous essayons de faire un choix, de nous concentrer sur quelques pièces maîtresses. Sauf si on la possibilité d’y retourner comme c’est le cas pour vous.

  4. matchingpoints on 6 novembre 2011
  5. Un bel espace dirait-on!

  6. Paupiline on 20 novembre 2011

Leave a comment