Jamais sans mon Kmion, une certaine idée du voyage…

jamais sans mon Kmion

En début d’année, je vous parlais de mon envie de voyages, et je crois même vous avoir fait une liste de mes destinations italiennes revées… En réalité, mononucléose interminable aidant, je ne suis guère sortie de mon quartier sauf pour quelques escapades en Liguria cet été! Il faut dire aussi que je ne suis pas franchement organisée question emploi du temps, et le fait de travailler en freelance ne m’aide pas à voir à long terme, du coup les offres du genre « réservez 3 mois à l’avance » me semblent un peu lunaires, et je me retrouve souvent à voyager à plein tarif. Je me console en me disant que c’est une forme de liberté aussi, partir à la dernière minute, ne pas avoir de destination ou d’itinéraire prévu, pouvoir changer de plans au dernier moment… Est-ce si difficile de concilier improvisation et petit budget?

direction la plage

Je n’ai pas la manie de vouloir économiser à tout prix, j’aimerais juste pouvoir partir, pas forcément plus loin ni vers des destinations plus exotiques, mais tout simplement plus souvent! Pouvoir partir à la mer sur un coup de tête, filer un dimanche dans la campagne toscane le printemps venu, pouvoir aller faire un coucou à des amis à l’étranger… Sans voiture, ça relève de la gageure, et j’avoue que les tarifs galopant des trains que j’aime tant ne font rien pour m’encourager!

jamais sans mon Kmion

Du coup, forcément, quand je suis tombée lors d’un passage à Paris sur le livre Jamais sans mon Kmion de Martine Camillieri en avril dernier, je savais déjà que ce serait le livre de mon été (vous voyez que des fois j’arrive à anticiper!). Et en effet, il a attendu bien sagement fin août pour embarquer dans mon sac à dos… Evidemment, avant même que le train n’entre en gare de la Spezia je l’avais déjà terminé, et j’ai passé la semaine suivante à rêver sous la tente d’embarquer dans un fourgon aménagé pour sillonner la région, un van façon hippie pour avaler les kilomètres sans autres contraintes que de devoir trouver un coin sympa pour pique-niquer!

camping slow travel

C’est peu dire que Martine (il me semble avoir parcouru l’Europe à ses côtés, je peux bien l’appeler par son petit nom!) m’a inspiré! J’ai aimé la simplicité des photos partagés, les portraits de campeurs même pas mal peignés, les recettes à préparer avec trois fois rien à la nuit tombée… Je me suis vue au volant d’un van, passant les frontières pots de menthe et de basilic bien calés à l’arrière, faire la dinette au bord de l’eau, bronzer du bras gauche en cherchant le coin parfait pour se baigner… C’est peu dire que ce livre m’a fait voyager!

slow travel combi

Depuis, évidemment, l’idée m’est restée, celle d’un camping différent, loin des camping-cars suraménagés chers aux italiens, celle de la liberté retrouvée -finies les contraintes, oust les billets réservés à l’arrachée, les cautions à payer, et pas de limite horaires pour faire le petit déjeuner! Evidemment, un tel véhicule a quand même un coût, et je ne sais pas dans quel mesure notre amour McGyveresque resisterait aux vicissitudes des périples motorisés. Mais Martine a pensé à tout, avec une liste de loueurs pour essayer la formule, et je rêvasse déjà à l’idée d’un road trip longeant la côte Atlantique en guise de test d’aptitude…

camping liguria

slow travel

Et vous, l’idée du road trip et des nuits sous les étoiles à travers la vitre, ça ne vous fait pas rêver? C’est quoi votre idée de vacances cheap idéales? Plutot camping/location de dernière minute/promos du bout du monde? Sur son site, le comparateur de prix Alibabuy vous propose de répondre à son sondage sur les voyages low-cost pour participer au tirage au sort et tenter de gagner un vol aller/retour à 2 pour New York! De quoi combler pour le coup votre envie de voyage sans vous soucier du prix!

12 décembre 2014
share on facebook


13 Comments to Jamais sans mon Kmion, une certaine idée du voyage…

  1. Je suis tout à fait d’accord, Martine est géniale ! Je suis plus branchée voyage en stop et en train mais elle m’a quand même fait rêver du monde à bord d’un camion 🙂

  2. Lucie on 12 décembre 2014
  3. @Lucie: merci d’avoir transmis 🙂 je suis plutot voyages en train aussi mais justement, ça me dirait bien d’essayer autre chose (et puis le train, ce n’est plus vraiment low cost… quand je suis arrivée en Italie c’était le reve, ça ne coutait rien, je regrette d’ailleurs de ne pas en avoir plus profité!)

  4. flou on 19 décembre 2014
  5. Oh il a l’air chouette ce livre. Je vais envoyer un petit mot vite fait au barbu pour ajouter ça à ma liste 🙂 Moi mon grand rêve serait de louer un camion pour faire le tour de la nouvelle Zélande. Ok c’est pas vraiment lowcost comme destination…

  6. Aurélie Superliposes on 12 décembre 2014
  7. @Aurélie Superliposes: dans ta liste tu as mis quoi, le livre ou la Nouvelle-Zélande? 😉 moi j’avoue je suis canasière, je me vois bien commencer par la France ou l’italie, il y a tellement d’endroits que je ne connais pas, et d’autres que je reverrais avec plaisir sous un nouveau jour!

  8. flou on 19 décembre 2014
  9. Bravo !!!
    J’adoooore tout ce que fais Martine Camilleri (en plus c’est une amie ;=))
    Un de ses derniers livre: je sais cuisiner pour mes doudous a été mon remède anti grisaille pendant tout un hiver.
    Son univers joyeux, poetique est vraiment attachant et ça ne m’etonne pas de le trouver mis en avant dans ce si joli blog !!

  10. Marie on 13 décembre 2014
  11. @Marie: ça c’est un très (très) joli compliment 🙂

  12. flou on 19 décembre 2014
  13. Alors, alors que cela me parle ce post! Il faut se lancer. J’ai eu la chance d’expérimenter la vanlife pendant quelques temps (weekends et vacances) et franchement cela en vaut la peine. Plus d’obstacles pour partir un petit weekend à l’improviste, la joie d’avoir tout sous la main lorsqu’on se balade (tiens envie d’une petite sieste confortable entre deux visites, hop dans le van; un thé? idem). Nous avons campé dans des endroits magnifiques en Dordogne (paradis!), et mon envie était de venir découvrir l’Italie en été 2015 (mais ça ne se fera peut-être pas).
    L’avantage du livre c’est qu’il montre de vrais véhicules aménagés, qu’il y a une grande diversité d’installation (et donc de façon de vivre) proposées.
    Perso, maintenant que je suis solo, et que je n’envisage pas de tourisme en van en hiver (j’aime mon confort), je m’imagine plus en petit utilitaire (façon kangoo) avec un aménagement proposé par la société Campinambulle.

    Enfin, je disgresse, mais OUI la vanlife c’est cool et c’est un beau souvenir!

  14. Nathalie on 13 décembre 2014
  15. @Nathalie: merci pour ce témoignage enthousiaste! 🙂 c’est vrai que c’est aussi quelque chose que j’ai bien aimé dans le livre, le coté pas uniforme de la façon de voyager, Comme chacun amènage son van/camion à sa façon, chacun le fait selon ses envies et sa façon de voyager, Ca me tente de plus en plus (mais effectivement, pour une première fois, j’attendrais probablement l’été!) Et merci pour l’info concernant copinambulle, ancore un site à explorer en revant aux vacances!

  16. flou on 19 décembre 2014
  17. Ma soeur a un VW bleu ciel, la vie de bohème, les appels de phare quand elle croise un autre van …
    Je suis à l’opposé, j’ai besoin d’un toit, de sécurité, de confort, de louer un appart plus grand et beau que le nôtre, alors on passe par Housetrip.

  18. Heidi on 14 décembre 2014
  19. @Heidi: han mais t’as jamais voulu essayer quand meme? je pense qu’on profite deux fois plus du confort au retour! 😉

  20. flou on 19 décembre 2014
  21. nous aussi on voyage en kmion un land 110 avc un toit relevable pas de contrainte mais un réel plaisir de voyager le plus loin possible surtout dans le désert marocain avec quand même une recherche de bons petits plats à base de produits locaux .le livre de martine est dans notre land depuis sa sortie il nous inspire.

  22. Francoise goyard on 16 décembre 2014
  23. @Francoise goyard: c’est là tout le sel du livre, méler le voyage et la cuisine comme une évidence! Comme si voyager de cette façon, c’était retrouver la liberté de retrouver des plaisirs simples et éphémères!

  24. flou on 19 décembre 2014
  25. Oh mais je tombe tout à fait par hasard sur ton blog et les commentaires quelle bonne surprise et merci pour ce billet tout en compliments ! On est en ce moment (4 octobre) à Paros sur une plage de rêve … kmion tout ouvert face à Nouassa… (tu peux voir sur Instagram).ou en es tu de tes projets de kmions. Se dont ils concrétisés ? Baci, Baci, m

  26. Martine camillieri on 4 octobre 2018

Leave a comment