Kouglofs, klougs & cie…

k2

L’autre jour, on m’avait demandé à l’occasion d’une soirée d’apporter quelque douceur sucrée… L’occasion de réaliser cette recette de kouglof jamais re-testée, et dont les proportions me semblait en mesure de sustenter plus de dix invités… S’agissant d’une soirée internationale, peu de gens connaissait l’origine du fameux gâteau, induisant d’innombrables discours à base d’éthymologie alsacienne, et l’incapacité chez les goûteurs de s’apercevoir qu’il manquait quelques minutes de cuisson à la préparation…

En réalité, ils étaient très réussis, surtout en version mini, mais les deux grands auraient mérité d’être un peu plus dorés avant d’être enrobés de sirop aux amandes et à la fleur d’oranger… Qu’importe, tout a été dévoré avec entrain, même si le nom a laissé perplexe certains, et si la délicieuse odeur de levure a été jusqu’à être suspectée par un soupçonneux sicilien de « y’a pas comme un goût d’fromage » (WTF?!!)

J’aime quand des recettes banales deviennent des trucs insolites aux yeux de ceux qui les découvent! Et aussi constater que je suis moi-même facilement en déroute en devant improviser une explication sur les origines ou l’appellation d’une préparation…

J’en parlais il y a quelques années déjà avec mon amie Kasia, l’avantage d’être étranger, c’est aussi de pouvoir justifier certaines bizareries ou anomalies par un candide « chez moi on fait comme ça » (ce dont ne se privent pas certains importateurs de tendances sans scrupules) (en vous servant un bagel presque cru, ou une soi-disant spécialité brésilienne…) Le principe même du kloug, si je peux me permettre…


Le Père Noël est une ordure-Le gateau di stoinstoin

Et pour finir, la recette du Kouglof!!!

Faire tremper 250g de raisins secs. Diluer 50g de levure de bière fraîche et 40g de sucre dans 180g de lait entier à température ambiante. Battre 2 gros oeufs entiers (ou 3 petits) avec 12g de sel fin. Peser 500g de farine T60 (ou moitié 0, moitié 00), y verser la lait et mélanger. Ajouter les oeufs et pétrir pendant 10-15 minutes. Ajouter 150g de beurre sorti du frigo 1/4 d’heure avant et coupé en gros dès. Commencer à pétrir, ajouter les raisins égouttés et pétrir à nouveau. Fariner le plan de travail, y retourner la pâte et pétrir à nouveau énérgiquement pendant quelques minutes.

Laisser lever 1h dans un endroit tiède puis diviser la pâte  selon vos moules (50g pour des minis, 100g pour des moyens et 150 environ pour des grands) (les quantités ici indiqués m’ont permis d’en réaliser 2 moyens et 9 petits, adaptez les proportions en fonction des quantités voulues). Beurrer les moules, les parsemer d’amandes effilées, y verser la pâte et laisser reposer à nouveau une heure.

Enfourner à 180°C pour 20 minutes (minis) ou 30-35 minutes (moyens et grands). Pendant ce temps prépare le sirop en faisant bouillir 10 minutes 150ml d’eau avec 250g de sucre et 50g de poudre d’amandes. Laisser refroidir et ajouter 3càs d’eau de fleur d’oranger. Tremper dans ce sirop les kouglofs à peine sortis du four, avant de les laisser refroidir sur une grille. Bon appétit!

3 novembre 2012
share on facebook


7 Comments to Kouglofs, klougs & cie…

  1. Chouette ! Une nouvelle recette ! Et bien de saison avec le froid qui arrive ! Ne reste plus qu’à trouver le courage de défier la levure (oui, j’avoue, la levure dans le lait j’ai du mal… l’odeur…)
    Bises

  2. Miss Blemish on 3 novembre 2012
  3. @Miss Blemish: mais c’est rien que la toute première étape! ensuite le reste n’est que bonheur, ce serait dommage de zapper la recette pour si peu! (sinon, tu peux aussi faire tremper les raisins dans du rhum, l’odeur dans ta cuisine couvrira sans peine celle de la levure!

  4. flou on 3 novembre 2012
  5. d’ailleurs j’ai oublié de le dire, mais c’est bien aussi d’ajouter 2càs de rhum aux raisins secs une fois égouttés!

  6. flou on 3 novembre 2012
  7. ils ont l’air super bon

  8. emilie on 3 novembre 2012
  9. Ils m’ont l’air bien meilleurs que le dernier que j’ai dégusté (un truc bien industriel je dois dire…) Je note ta recette (je peux diviser les proportions par 2, ça changera rien ? #QuestionBête)

  10. Océane on 3 novembre 2012
  11. @Océane: non non, tu peux diviser sans problème! (mais quand meme, sache qu’ils se conservent très bien, et que tu peux meme les congeler, du coup ça peux valoir le coup de maintenir les proportions!) ^^

  12. flou on 4 novembre 2012
  13. Oh ! Miam !

  14. Stéphanie on 4 novembre 2012

Leave a comment