kouign amann forever…

56133570

me revoici depuis la Bretagne, les speculoos ont fait place aux crepes de blé noir, kouign amann and cie… grace à un charmant compagnon de couchette ayant cru bon d’ouvrir une fenetre sur le Milan-Paris, je suis arrivée malade à Brest… je peux vous garantir que randonner au dessus des falaises du Conquet avec 40°C de fièvre aiguise la perception de façon insoupçonnée… quelques journées calmes en conséquence, entre la brocante du village et un moule-frites géant au son de la musique villageoise qui s’est cloturé avant 22h… je croyais les bretons plus noctambules…  après deux jours d’interdiction de baignade pour éviter toute bronchite intempestive, j’ai recouvré mon droit de baignade, à moi les bains d’océan glacé (on est loin des 27°C de la mer Ligure, mais ça raffermit parait-il…) je vous laisse, j’ai un programme de soirée chargé, je dois me remettre de la Biafine sur le nez, et dégotter un resto pour le diner…

13 août 2010
share on facebook


No comments yet.

Leave a comment