La playlist de Wes Anderson pour le bar Luce à Milan

bar luce fondazione prada wes anderson

Pendant le Salone del Mobile en avril dernier, j’ai réalisé quelques petits articles pour le site deco.fr. Parmi eux, un reportage sur le bar de la Fondation Prada aménagé par le réalisateur Wes Anderson. Je vous invite d’ailleurs à aller voir les photos parce que oui, comme je m’y attendais, c’est rose et doux, vaguement kitsch, un peu surchargé et surtout très beau.

Mais ce dont je voulais vous parler aujourd’hui, c’est plutôt des titres du Juke-box aux couleurs pastel qui trônait là: quand j’ai vu Nino Rota, le génial compositeur des musiques des films de Fellini, dans la liste, j’ai tout de suite senti que j’avais plutôt intérêt à noter les autres références présentes dans la machine!

bar wes anderson milan

cafe fondazione prada milano

wes anderson fondazione prada

playlist wes anderson

Moi qui aime tant les films de Wes Anderson, leur univers bariolé et leur bande-son concoctée par Randall Poster (qui se dandinait joyeusement devant moi pendant une projection du Milano Film Festival il y a quelques années de ça), j’étais sure d’y découvrir quelques pépites, du crin-crin italien et des merveilles à écouter en mangeant une glace accoudée au formica.

Composée uniquement de musiques de films, la sélection emprunte au cha-cha, au madison et à la variété italienne. Des titres tirés de grands films comme La dolce vita, Amarcord, L’illusioniste, mais aussi à d’improbables émissions de télé ou pellicules inconnues: Da-da-un-pa, Sexy twist ou encore Il surf della matonella.

Dans l’ordre : Piero Umiliani Sicilia 62, I Ribelli Quella donna, Gianfranco Intra Sextet Hully Gully 318, Fred Buscaglione e i suoi Astrenovas Cocco bello, Nino Rota La fogaraccia, Marcello Giombini Sexy trumpet, Nico Fidenco & Flavia orchestra Qualche stupido ti amo, Adriano Celentano Teddy girl, Nino Rota Parlami di me, Nino Rota orch di A. Pregadio Carlotta’s galop, Fred Buscaglione e i suoi Astrenovas Al chiar di luna porta fortuna, Armando Schiaschia e orch. Settantasei tromboni, Piero Umiliani Floating, La cricca Vieni al mare, Ghigo Banana (frutto di moda), Bruno Martino Dracula cha-cha-cha, I Marc 4 Suoni Moderni, I Marc 4 Ray Ban, Gino Mescoli e il suo complesso La ruota, Mina La luna e il cow-boy

2 juillet 2016
share on facebook


2 Comments to La playlist de Wes Anderson pour le bar Luce à Milan

  1. merci pour ce d&licieux juke box….

  2. marie on 30 juillet 2016
  3. lisa delle occhi blu : une chanson de mon adolescence https://www.youtube.com/watch?v=XP6hYncCIxU

    la primavera e finita ma forse la vita comincia cosi

  4. marie on 30 juillet 2016

Leave a comment