Le jardin sur le toit de la gare de Lyon Perrache

jardins suspendus lyon perrache

Me revoilà avec mes balades urbaines de freelance privée de vacances (mais je vous le dit tout net, à mes prochains congés ça va être l’eu-pho-rie to-tale!!!). Encore une fois, ce blog me donne l’occasion de transformer un truc à la base pas glop (l’été à Lyon en pleine canicule) en recherche de quelque chose d’intéressant. En essayant de poster du pas trop vu, du pas trop banal, je me force à sortir de mes quartiers (géographiques et mentaux*) habituels pour explorer la ville. Et vous savez quoi, ce faisant je me mets à aimer Lyon dites donc! Pas le Lyon dont tout le monde parle (je crois que je ne me ferai jamais aux horribles bars-péniches, aux quais de Saône qui sentent le pipi, à la ruée permanente vers les nouveaux spots aussi vite oubliés), mais j’apprécie de plus en plus les petits coins cachés, les angles verts, les bâtiments un peu curieux et les coins déserts**.

toit gare lyon perrache

jardins partagés gare perrache

Dans le genre, j’étais super contente de réussir à voir enfin le jardin suspendu*** de la terrasse de la gare de Lyon-Perrache, après 3 tentatives infructueuses à base d’horaires d’ouverture pas claires, de rideaux de fer descendu et de porte automatique en panne! Mais finalement, ça valait sans doute la peine d’attendre ce jour de canicule aoûtienne pour s’extirper du chaos de la gare routière, du labyrinthe des escalators et s’élever au-dessus du fouillis des voies ferrées et de l’autoroute. Car c’est là que, bien caché au quatrième niveau, s’étend le havre de paix de ce jardin partagé.

urban jungle lyon

terrasse gare de perrache

Certes vaguement grillé à cette période de l’année, il n’en reste pas moins un angle de verdure inattendu. Ces tomates, ces fleurs de courgettes et ces roses au dessus de l’échangeur, qui l’eut cru? Les voyageurs qui attendent en bas dans la rue, ou dans les tristes salles d’attente de la SNCF savent-ils seulement qu’à 20 mètres au-dessus d’eux se niche cet oasis de lierre, pâquerettes et bambous? Et si les lieux semblent d’un autre âge avec ses bassins vides, ses dalles et ses structures rétro, le charme n’en est que plus grand, et le contraste entre l’austère bâtiment et la luxuriance végétale plus flagrant.

terrasse gare lyon perrache

jardins suspendus perrache lyon

jardin toit gare lyon perrache

Ça a des airs de lieux oubliés et on ne sait pas trop dans quelle mesure c’est abandonné, jusqu’au moment où on tombe sur un treillis plein de haricots grimpants, ou qu’on s’aperçoit que les tomates mûres ont été récoltées et le compost retourné. Un calme d’autant plus bienvenu qu’en contrebas ce jour-là, les embouteillages des départs en vacances à l’entrée du tunnel de Fourvière faisaient rage.

jardinage urbain lyon

terrasse gare lyon perrache

jardin partagé lyon

Mais s’il ne semble y avoir personne, qui jardine? Des habitants et des jeunes du quartier, des associations, les pensionnaires de l’Institut Saint Vincent de Paul, les membres de la MJC du quartier… En ce moment, la plupart ont stoppé ou ralenti leurs activités avec l’été mais j’ai hâte d’y repasser à la rentrée. C’est un peu loin de chez moi et j’ai déjà un jardin partagé à deux pas mais l’endroit m’a beaucoup plu et je pense que j’y retournerai souvent!

fleurs des champs

hotel perrache lyon

jardin partagé toit gare lyon

jardin toit lyon perrache

*Quoi t’as pas pris l’option géographie mentale?

**Je me rends compte que ça sonne un peu l’ermite pas très sociable tout ça!

***Comme tout ceci est babylonien! Mais c’est bien le nom grandiloquent de ces jardins!

28 août 2017
share on facebook


13 Comments to Le jardin sur le toit de la gare de Lyon Perrache

  1. On entend tellement tout et n’importe quoi sur ce jardin !! Genre que c’est une jungle urbaine avec des seringues qui jonchent le sol… (si si, véridique!).
    J’ai pris le train à Perrache chaque jour pendant près d’un an, et jamais je me suis aventurée là haut ! Mais c’est bien chouette que tu l’aies fait pour nous 🙂
    C’est cool de prendre le contrepied des villes et des coins déjà connus comme jolis 🙂
    Alix

  2. Alix - A tire d'Elle on 29 août 2017
  3. @Alix: oh je me doute bien que tout n’est pas rose. je suis moi-même adhérente dans un jardin partagé lyonnais et les questions d’espace public sont toujours un peu houleuses. Mais là en l’occurrence, j’ai trouvé le jardin joli, calme et propret 🙂

  4. flou on 30 août 2017
  5. Bonjour! Très inspirant cet article, voir du beau, du bon là où à priori il n’y en a pas. C’est un regard d’artiste et j’aime bien. En plus ton blog, le thème est très original, on ne voit pas ça partout. merci !

  6. Antoinette on 29 août 2017
  7. @Antoinette: oh merci! 🙂

  8. flou on 30 août 2017
  9. C’est vachement sympa dis donc !!

  10. Dress Me on 29 août 2017
  11. Coucou,

    Je trouve ça vraiment bien de faire ça ! Je suis pour la végétation dans les villes, certaines en manque cruellement, c’est pourtant tellement important !

    C’est un endroit qui a l’air très agréable en tout cas !

    Belle journée,

    Laura

  12. Laura HANTZ on 29 août 2017
  13. @Laura: oui je pense qu’on devrait végétaliser le moindre recoin libre des villes! #GreenPower!

  14. flou on 30 août 2017
  15. Sympa cet endroit !

  16. Melly's Book on 29 août 2017
  17. C’est joli ! En cliquant sur le lien de ton article, je pensais que tu parlais de la gare de Lyon … à Paris xD.
    Lyon est une ville que je n’ai jamais visité pour le moment, mais j’aimerai beaucoup !
    Bonne fin de journée
    Elsa

  18. louloutediary on 29 août 2017
  19. Merci pour ces belles photos, je vais aller faire un tour ! 😉

  20. Les lectures de la Diablotine on 29 août 2017
  21. C’est original comme concept de développer un jardin sur le toit de la gare ! Un endroit qui a l’air chouette à découvrir ! Tu as bien fait d’essayer de découvrir ta ville autrement.

  22. Emmanuelle CM on 30 août 2017
  23. Que de grandiloquence !

  24. Uty on 30 août 2017
  25. @Uty: Le blog c’est chez moi j’ai le droit :-p

  26. flou on 30 août 2017

Leave a comment