Les souterrains du château Sforzesco, histoire et frissons!

chateau Sforzesco milan

J’ai beau parfois m’autoproclamer touriste, les visites de base de Milan me font encore défaut, et Duomo, château et Cène de Leonardo manquent encore à mon palmarès de fille en espadrilles à l’appareil photo. Aussi ce fut un plaisir la semaine dernière que de visiter les souterrains du Castello Sforzesco, pour finalement, outre respirer un peu d’air frais, en apprendre plus sur le fameux chateau.

Un château tout en subtilité et en morceaux, entre ruines de l’époque Visconti (1350) , morceaux reconstruits par les Sforza (XVe siècle), ceux ajoutés avec le temps (XiXe) et ceux reconstitués « façon ruines » par un architecte romantique, difficile de distinguer le vrai du faux, l’authentique du piège à gogo. Les souterrains, eux, sont bien d’époque, et courent le long des douves, sous les tours de défense et jusqu’au loin (Santa Maria delle Grazie et même, dit-on, jusque Pavia…) pour permettre au Roi et à la Cour d’aller et venir sans être vus et, si nécessaire en cas d’attaque, de fuir…

tunnels chateau milan

Si aujourd’hui on n’en visite qu’une partie, c’est pour différentes raisons: la construction du métro milanais dans les années 60 a condamné certains accès (et reconverti certaines des chambres-pièges en locaux techniques et dépôts), certaines galeries sont encore à dégager ou se sont écroulées, et enfin parce que, dans les galeries plus enfouies et humides où court un canal, vit une colonie de cafards géants albinos que, pour rien au monde, les touristes en espadrilles ne voudraient déranger!

tunnels chateau sforza milan

La visite vaut vraiment le coup, nonobstant les moustiques omniprésents, et a quelque chose de franchement dépaysant: voir le chateau d’en dessous par les ouvertures pratiquées dans la pierre, découvrir que la brume milanaise se cache sous terre, faisant oublier la fournaise à ciel ouvert, apprendre à distinguer les tunnels originels de ceux percés dans un second temps, découvrir aussi quelques vestiges de la seconde guerre mondiale, où les souterrains servaient d’abris…

sottoterranei castello sforzesco

On y observe d’un peu plus près la colonie de chats peuplant les douves du château, on se prend à frissoner aux abords des galeries non éclairées (les vrais touristes, eux, savaient qu’il fallait emmener une lampe de poche) et on est finalement ravi quand, 1h30 plus tard, les grilles de sortie s’ouvrent sur un coin d’herbe et de ciel bleu… A faire absolument!

Visite des souterrains du chateau Sforzesco – AdArtem -10 euro en journée, 15 en soirée, sur réservation uniquement, au 02.6596937 ou au point info du chateau

6 août 2013
share on facebook


Un commentaire to Les souterrains du château Sforzesco, histoire et frissons!

  1. ça donne envie de s’y faufiler!

  2. Lilith on 6 août 2013

Leave a comment