L’espace Rossana Orlandi à Milan, luxe, design (et propreté)…

IMG_1814

Vous savez déjà que c’est un endroit que j’adore à Milan, mais comme ça fait un moment que je n’en ai pas parlé ici, une petite visite s’imposait… Comme toujours, l’endroit seul, une ancienne cravaterie entourant une cour délicieusement envahie par la végétation, suffit à mettre en valeur n’importe quel objet, qu’il soit loufoque ou épuré… Une galerie-boutique qui mélange avec bonheur meubles vintages, créations de Piet Hein Eek et de Maarten Baas, sculptures en fil de fer et vaisselle précieuse…

Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne envie d’apporter fleurs et couleurs dans la maison, d’installer ma cuisine comme une galerie, en virant l’utile et en ne laissant qu’un balai trônant au milieu de la pièce, une marmite sur un pied d’estale et une immense tarte sur un lit de papier, de teinter mes outils en doré, de classer mes livres par couleur et d’encadrer mes serviettes de tables tachées de rond de café… (si) N’est-ce pas fabuleux, un endroit qui vous met une pêche et des envies pareilles en tête?

Spazio Rossana Orlandi, Via Matteo Bandello 14/16- Milano (photo n°6 ©www.rossana orlandi.com)

Et vous, des envies de changement, de ménage de printemps?

24 février 2012
share on facebook


4 Comments to L’espace Rossana Orlandi à Milan, luxe, design (et propreté)…

  1. Ah cette girafe!
    Une grosse grosse envie de changement chez moi. Comme tous les deux mois, j’ai envie de partir trèèèèèèès loin!

  2. Violette on 24 février 2012
  3. @Violette: je parlais plutot d’envies déco! sinon, effectivement, l’appel de la mer se fait aussi sentir pour moi…

  4. flou on 25 février 2012
  5. ça me fait furieusement penser à MERCI à Paris ! Je te propose un plan : je te présente MERCI quand tu viens à Paris, et toi tu me montres cet espace le jour où je viens à Milan 😉

  6. the parisienne on 28 février 2012
  7. @the parisienne: avec grand plaisir! (meme si je connais déjà Merci, j’y retournerais avec plaisir à la première occasion!)

  8. flou on 28 février 2012

Leave a comment