Scènes de la vie ordinaire… mais confinée!

horloge murale analog hay

Tout le monde a un avis sur le confinement (et sur le déconfinement aussi). J’en aurai peut-être un dans quelques temps, quand j’aurai digéré la chose, en attendant je suis encore dans le flou. 55 jours de confinement, 2 sorties, un rationnement alimentaire digne des ascètes les plus disciplinés, quelques insomnies, mais sinon quoi ? Je vais bien, personne n’est touché dans mon entourage, et même si je suis passée par tous les états d’angoisse, de rage, d’euphorie ou de découragement pendant le confinement, globalement je le vis plutôt bien. J’ai essayé de me préserver en me disant que ce n’était pas comme on nous le dit une « parenthèse », une « pause » ou une « crise passagère », mais bien un moment de vie, et qu’il fallait être présent, le vivre pleinement, et non attendre que ça passe en se mettant en stand-by. Continue reading…

0
14 mai 2020

Trois ou quatre livres pour les « copains des bois » qui ont grandi

la vie secrète des arbres

Je crois que je vous ai déjà beaucoup parlé de ce livre de mon enfance (à l’époque il y avait aussi Copain des champs, des villes et des mer, et on trouve depuis Copain des chats, du ciel, des chiffres etc. Mais entendons-nous bien, Copain des bois, le guide des petits trappeurs de Renée Kayser, reste l’indétrônable n°1) A voir les prix auxquels se vendent les éditions d’époque, je ne dois pas être la seule à être restée bloquée sur ce livre, mais comme je n’ai plus tout à fait 7 ans, je suis partie à la recherche de nouvelles lectures pour faire vivre en moi l’amour des forêts. En voici 3, et je compte sur vous pour m’en indiquer d’autres !

Continue reading…

0
8 avril 2020

Instant culturel, l’hiver c’est looong

instant culturel hiver

Raaah ça y est on arrive à ce moment de l’année où je n’en peux plus du manque de lumière, des pulls et des chaussettes en laine! Ajoutez à ça une actu pourrie, quelques insomnies, des nouvelles familiales guère enthousiasmantes et vous avez un bon cocktail pour déprimer. Je ne sais pas comment vous gérez ça de votre coté (car je n’ai pas l’outrecuidance de me croire la seule atteinte par cette déprime saisonnière) mais moi le seul truc que j’ai trouvé, c’est de lire encore et encore. Quel mécanisme d’auto-guérison cela produit-il produit chez moi? La fiction a toujours été le seul truc qui me faisait relever la tête dans ces moments-là. Du coup l’instant culturel est assez fourni, et j’ai assez d’en-cours pour m’étourdir jusqu’au retour du soleil et (on espère fort) des bonnes nouvelles. Continue reading…

0
9 mars 2020

Ambiance loge de concierge, cynisme et plantes vertes

vitrine plantes vertes

Ces dernières années, on a assisté à une propagation fulgurante des plantes dans nos appartements, nos boutiques et cafés préférés… Globalement je trouve ça bien, cette forme de reconnexion avec le vivant, le végétal, la terre dans nos vies citadines. Mais il faut bien dire que ça a vite viré au désastre, au délire consumériste et à l’accumulation. Continue reading…

0
6 mars 2020

6 lieux féminins (et féministes) à Milan

manifestation féministe italie

La marche du 23 novembre contre les violences faites aux femmes a été un grand succès en France (100.000 personnes à Paris, 8.000 à Lyon, 5.000 à Bordeaux et Rennes etc, soit 153 800 personnes au total dans les rues du pays). Et en Italie? Forcément, on n’en a moins entendu parler de ce coté-ci des Alpes, et on a tendance à considérer que les italiennes sont moins bien loties que nous en matière d’initiatives féministes, mais il n’en est rien! Les manifestant.e.s étaient 100.000 à Rome, 20 000 à Milan, sans parler des cortèges de Bari, Bologne, Turin…

Les 8 et 9 mars, les italiennes s’apprêtaient à descendre à nouveau dans la rue à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes mais les milanaises ont du y renoncer pour cause de coronavirus, suite à un décret du président du Conseil des ministres interdisant les manifestations. Mais du coup, le reste de l’année à Milan, on fait quoi, comment et où pour lutter contre le patriarcat ? Voici quelques pistes ! Continue reading…

0
5 mars 2020

7 incontournables pour les fans de BD à Milan

Il y en a qui tombent dans l’univers de la BD quand ils sont tout petits, et d’autres pour qui ça vient plus tard, quand ils redécouvrent la joie de se laisser conter des histoires en images… Je suis de ceux-là, et mon manque de culture sur ce plan ajoute à mon enthousiasme; farfouiller dans un rayon BD, à la bibliothèque ou dans une librairie, c’est explorer très ingénument, sans a-priori, sans savoir ce qui se cache derrière un nom ou une couverture cartonnée. Comme ce joyeux revirement a eu lieu peu avant que je quitte Milan, je n’ai guère eu l’occasion d’explorer ce versant de la ville, et c’est pour ça que je me suis demandée ce qu’on pouvait y trouver, histoire de pousser de nouvelles portes lors de mon prochain passage en ville! Continue reading…

0
2 mars 2020

L’instant en vrac #1

artichauds bleus

Ça fait un bail que je ne suis pas passée par ici, alors vous m’excuserez si je suis un peu rouillée du clavier. Je passe mon temps à écrire – au boulot, dans des carnets, des fichiers top secrets – et il me faut parfois un temps d’adaptation entre tous ces formats et pour jongler avec les différentes voix (vous lisez bien, je n’entends pas des voix, j’ai des voix) (je n’suis pas folle vous savez). Comme j’ai plein de choses à vous raconter mais un peu de mal à ordonner tout ça, j’ai eu envie de reprendre ce bon vieux format des vracs que je n’utilisais plus guère et d’en faire un modèle récurrent, histoire qu’on s’y retrouve entre les articles sur Milan, les instants culturels et le reste. Continue reading…

3
25 février 2020

Manger sans gluten à Milan

milan gluten free

Quand je dis aux gens que je ne peux plus consommer de gluten depuis quelques années, la réaction est presque toujours la même : « ça a du être galère quand tu habitais en Italie! ». Non seulement c’est faux, mais c’était même beaucoup plus facile de manger à l’extérieur qu’à Lyon. Parce que les italiens sont mieux informés en général sur la maladie cœliaque et l’intolérance au gluten, mais aussi parce que les restaurateurs cuisinent bien plus de produits bruts (dont de nombreux ingrédients dotés d’AOP à la composition réglementée, et donc sans additifs), proposent des recettes maisons et ne noient pas les plats sous des sauces ou mélanges qui compliquent la liste des ingrédients*. Du coup, c’est assez facile de sortir manger avec ses amis et de conserver une vie sociale sans s’intoxiquer. Voici quelques adresses où parler la bouche pleine en joyeuse compagnie, mais sans gluten ! Continue reading…

0
11 février 2020

15 lieux pour les passionnés de photographie à Milan

photographie à milan

A Milan, j’avais la chance d’habiter tout près du Spazio Forma et d’y voir régulièrement des expos photos gratuites et totalement géniales. C’est ça qui m’a donné envie de m’intéresser à la photo (indépendamment de mes bidouilles personnelles avec mon fidèle Canon), de fréquenter d’autres lieux, d’autres expos, et qui m’a permis d’acquérir une (modeste) petite culture dans ce domaine. Mais j’ai toujours trouvé que ces expos, hormis quand elles concernaient des photographes-stars très connus, ne bénéficiaient que de peu d’écho auprès du grand public, et qu’il n’était pas forcément évident de se tenir informé de l’actu milanaise sur le sujet. D’où cette article qui vous permettra, je l’espère, d’élargir votre horizon en la matière. Continue reading…

0
15 janvier 2020

Instant culturel de nouvelle année

instant culturel completement flou 2020

Je sais, comme d’hab, on ne me voit pas pendant des semaines et puis d’un coup, BAM, je ponds trois articles coup sur coup avant la prochaine disparition. C’est comme ça, et c’est plutôt bien en fait, de ne rien m’imposer et de ne venir poser quelques mots ici que quand j’en ai vraiment envie. Aujourd’hui dans cet instant culturel, on va parler de Balzac, de Truman Capote, de meurtre au supermarché et de chemisier, c’est parti! Continue reading…

0
8 janvier 2020