Pain au levain, du bonheur à pleines mains!

pain au levain

Ca va faire 5 ou 6 ans maintenant que je fais régulièrement du pain au levain. Par moments, en alternant fièvre boulangère et déni total (du genre à laisser rancir le levain dans le fond d’un bocal et à filer tous les jours en ville pour chercher ma dose de ciabatta), envies de nouveauté et retour aux sources… En ce moment, avec le temps qui fraîchit, j’ai juste envie de pain blanc tout simple, tel que je le faisais au début, où la vue seule de la pâte qui lève et l’odeur s’échappant du four suffisait à me mettre en joie pour la journée…

pain au levain

Ingrédients (en relisant ma liste écrite à la main en plein pétrissage, je m’émerveille de ce qu’une vieille fracture à l’épaule droite me permette, aujourd’hui encore, d’écrire de la main gauche quand l’autre est occupée): 290g de levain, 275g d’eau, 450g de farine, 2 cuillères à café de sel, 1 cuillère à café de sucre roux

Diluer le levain dans l’eau à température ambiante, ajouter le sucre, la farine et le sel et mélanger avec soin. Former une boule (la pâte est assez molle), la fariner et la pétrir dans le saladier en la repliant de nombreuses fois sur elle-même pendant une dizaine de minutes. La laisser reposer ensuite pendant 6h environ dans le saladier recouvert de film alimentaire. Ce délai écoulé, fariner à nouveau la pâte et la replier plusieurs fois sur le plan de travail sans trop la travailler. Former une boule à nouveau avec la « fermeture » en dessous et remettre à couvert dans le saladier pendant 2h environ. Préchauffer ensuite le four à 240°C et cuire pendant 50 minutes environ (si comme moi vous utilisez une cocotte en fonte, retirer le couvercle au bout de 40 minutes pour permettre à la croute de dorer). Le pain doit sonner creux quand on le tapote en dessous, et la croute doit craquer légérement sous la pression du doigt. Laisser refroidir sur une grille avant de dévorer!

pain sans machine

Pour une fois, j’ai l’impression d’avoir pas trop mal réussi mes photos! J’ignore pourquoi, j’ai toujours du mal à photographier mon pain, même après des années de pratique et quelques événements culinaires dont j’aurais bien aimé garder de plus beaux souvenirs photographiques… Peut-être parce que j’ai toujours le sentiment qu’il manque une dimension pour rendre pleinement la beauté de la chose, l’odeur qui se dégage de la croute ou la façon dont je pressens que la confiture (ou le paté) vont venir s’y étaler… (ou alors, c’est juste que je suis trop pressée de le manger!)

how to make bread

Ps: Dites, ça vous botte que je vous fasse des articles un peu plus techniques au sujet du levain? Comment gérer l’animal, ses levées, le conserver etc?

13 septembre 2013
share on facebook


8 Comments to Pain au levain, du bonheur à pleines mains!

  1. Oui du technique, du technique!

  2. Marine on 13 septembre 2013
  3. @Marine: ça vient ^^

  4. flou on 14 septembre 2013
  5. Elles sont tellement belles vos photos que l’on a l’impression de sentir l’odeur de ce pain tout frais, comme dans un belle boulangerie !

  6. matchingpoints on 13 septembre 2013
  7. Waaa, pain absolument parfait je trouve ! La mie a l’air d’être une vraie mie, la croûte une vraie croûte, jsuis scotchée ^^ J’y étalerais bien de mon nutella maisn 😉 Moi jsuis partante pour plus de techniques, le levain c’est ma bête noire !

  8. Châtaigne on 13 septembre 2013
  9. @Châtaigne:tu as déjà eu de mauvaises expériences avec du levain? Jamais essayé le nutelle maison, mais il vaut mieux pas je crois ^^

  10. flou on 14 septembre 2013
  11. Oui-oui-oui, quelques indications pour dompter le levain seraient super bienvenues!! Le seul qui réussi à chaque fois est le levain à la farine de riz qui pour le coup n’est pas vexant du tout; par contre il est moins efficace que le levain à la farine de seigle… mais qui a mauvais caractère!! Bref, c’est galère 🙂

  12. Gaëlle on 23 septembre 2013
  13. @Gaëlle: ok alors je vais préparer tout ça! 🙂

  14. flou on 24 septembre 2013
  15. Merci!!!! 😉

  16. Gaëlle on 2 octobre 2013

Leave a comment