Pains et levains (2), la focaccia au levain

focaccia au levain

Les amis, je vous remercie pour tous vos messages/mails/commentaires de soutien face à l’implosion du blog! Je suis encore en phase de copier/coller/ajuster/repriser, mais dans l’ensemble je me suis pas mal débrouillée, notamment grâce à vos conseils avisés. En attendant la reprise normale des activités, on ne se laisse pas aller et on pétrit comme des fous pour se défouler!

Vous le savez, la focaccia c’est un peu mon dada (Omar Shariff sors de ce corps!), nature, au romarin ou à la sauge, aux oignons, au fromage… Evidemment, je ne pouvais qu’être séduite par une version au levain, car bien que la levée soit plus longue, les arômes n’en sont que plus présents, et c’est bien plus digeste (oui, même avec toute cette huile dedans!). Quand on y pense, il suffit de pétrir de bon matin pour avoir à l’heure du déjeuner un pique-nique pour toute la maisonnée! (quoi? on n’est que deux? et alors?!)

focaccia au levain

Avec les doses indiquées ici vous pouvez ou faire une grande plaque de focaccia assez épaisse, ou plutot deux (et c’est ce que j’ai fait) un peu plus fines (comme ça, vous pouvez les garnir plus!). Les temps de levée sont indicatifs et à ajuster en fonction de la force de votre levain et de la température ambiante (plus il fait chaud, plus la levée est rapide!)

Ingrédients: 800g de farine, 300g de levain (à 50%, soit rafraichit avec 50% d’eau et 100% de farine bio), 500g d’eau, 18g de sel, 1 càc de miel, +30g +50g d’huile d’olive

Diluer le levain dans l’eau à température ambiante et ajouter le miel. Ajouter ensuite la farine puis le sel et les 30g d’huile et mélanger avec soin. Pétrir une dizaine de minutes jusqu’à obtenir une pâte souple et elastique (et assez molle) puis laisser reposer 1/2h dans un saladier huilé. Ce délai écoulé, étaler la pâte à la main sur une (ou deux) plaque(s) huilée(s) en procédant par étape pour ne pas la déchirer. Laisser lever dans un endroit tiède pendant au moins 3h, idéalement couverte d’un film huilé. Préchauffer ensuite le four à 220C.

focaccia romarin

Avant d’enfourner, former une émulsion en mélangeant 50g d’huile d’olive, 50g d’eau et 1càc de fleur de sel, battre à la fourchette jusqu’à obtenir une sorte de crème opaque. Avec le bout de vos doigts former des trous sur la surface de la focaccia et verser dessus l’émulsion, en vous aidant d’un pinceau pour bien répartir le tout. (Cette étape est très importante: l’émulsion se décomposera durant la cuisson, l’eau tombant au fond des trous et l’huile remontant à la surface, apportant à la focaccia son moelleux intérieur et son croustillant extérieur!) A ce stade, vous pouvez parsemer votre pâte de romarin, oignons etc.

focaccia pasta madre

Enfourner et abaisser la température à 190°C, laisser cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que la surface de la focaccia soit bien dorée. (5 minutes avant la fin de la cuisson, vous pouvez ajouter si vous le souhaitez la garniture: fromage, tomates-cerises, légumes grillés…)

Laisser refroidir et déguster! (Quant à moi, je me remets à la manutention du blog!)

26 avril 2013
share on facebook


6 Comments to Pains et levains (2), la focaccia au levain

  1. On n’attend que le beau temps pour organiser un pique-nique !

  2. matchingpoints on 26 avril 2013
  3. miam bin moelleux et parfumé comme j’aime!

  4. LeeYAa on 26 avril 2013
  5. Ca a l’air tellement délicieux 🙂
    Merci pour la recette
    je te souhaite un bon weekend
    Coline ♡

  6. Coline on 26 avril 2013
  7. Hmmmmm !!
    J’adooooooore! Et je note la recette!
    MERCIIII !

  8. Lilith on 26 avril 2013
  9. La croûte est très fine, j’adore 🙂

  10. emma76 on 27 avril 2013
  11. Bonjour
    J’ai toujours un mal fou avec la proportion du rafraîchi du levain.
    Confirmation pour 50%? Si j’ai un levain chef de 100 g je rajoute 50.g d’eau et 50 g de farine, est-ce bien cela ? Jusqu’à présent je rafraîchissait à 60 % c a d pour 100 g de levain chef 60 g de farine et 40 g d eau, mais souvent la focaccia, même si elle lève, ressort du four raplapla.
    Merci de m’informer
    Merci pour ce blog
    Marie.

  12. Leroy on 7 décembre 2016

Leave a comment