Peck, le temple de la gastronomie milanaise…

IMG_6544

On entre chez Peck, épicier-boucher-fromager-pâtissier-traiteur, l’air révérent et le chapeau à la main… On hume les jambons et on admire les panettoni de 8kg au bas mot en prenant garde de ne pas heurter les bocaux de champignons à 530€ exposés sur l’îlot central, on examine le feuilletage des bouchées au fromage d’un oeil, tandis que l’autre s’élance vers l’étal des légumes bien rangés dans leurs caissettes en bois…

Peck, c’est l’antre où la bourgeoise milanaise vient se fournir en snobismes de bouche et en emballages raffinés à décorer les garde-manger… Tout y est hors de prix, de la charcuterie aux beignets de carnaval, des légumes en conserve au roblochon qui trône en maitre dans la vitrine de l’étal fromager…

Je ne sais si l’idée d’exposer les denrées alimentaires comme des colliers de perles, dans des écrins et sous de flatteux éclairages, est bien raisonnable (et je pressens que non) mais il ressort de l’ensemble une impression de bonhomie dans un vaste espace clair, comme si on faisait ses courses dans un supermarché où tout le monde est endimanché et où il peut prendre à quiconque l’envie, comme ça, d’acheter un morceau de parmesan ou une bouteille d’huile d’olive à 40€…

A fréquenter une fois pour rire, à la rigueur pour réserver son panettone à Noël (on le dit fameux) ou pour fêter un événement mondial (au moins)

Peck– Via Spadari, 9 – Milano- (fermé le dimanche et le lundi matin)

22 février 2012
share on facebook


7 Comments to Peck, le temple de la gastronomie milanaise…

  1. Il n’y a que le prix qui peut nous inciter à faire de la résistance – tellement c’est appétissant…

  2. matchingpoints on 22 février 2012
  3. C’est bien tentant tout ça… je me demande ce que ça donne une brioche de 8 kg… Et toute cette charcuterie qui m’appelle ! Tu es dure avec nous là !

  4. la pintade aixoise on 23 février 2012
  5. @la pintade aixoise: et moi je me demande comment ça cuit… et quel four peut cuire un truc pareil… et comment ils font pour que l’intérieur cuise sans que la croute carbonise… et combien de temps il me faudrait pour le manger!

  6. flou on 25 février 2012
  7. Ah ça me vend du rêve et me rappelle ma mamie qui faisait le saucisson à la maison… Je pars en Italie samedi, enfin de retour!!!!!! 🙂

  8. Nina on 23 février 2012
  9. @Nina: 🙂

  10. flou on 25 février 2012
  11. Oh oui, pour rire devant ces jambons calibrés, alignés et nœud-nœudtés !

  12. Mag à l'eau on 24 février 2012
  13. @Mag à l’eau: tu crois qu’ils ont des stylistes jambon?

  14. flou on 25 février 2012

Leave a comment