Pizzelle des Abruzzes, les gaufres italiennes!

gaufre

Ca faisait longtemps que je ne vous avais pas concocté une recette italienne! Je vous parlais l’autre jour des moules à pizzelle (dit ferri) vus chez Beretta, et Sara s’était empressée de m’aviser qu’elle me prétait volontiers les siens. Et voici comment je me retrouvai, entre gouttes d’huile bouillante et pâte qui déborde, à tenter de cuire les fameuses gaufrettes italiennes. Passés un rien d’essais ratés ponctués de quelques jurons inventifs, j’ai finalement compris: le moule doit chauffer longtemps avant d’être utilisé, il faut le huiler légérement entre chaque gauffre, et l’utiliser en alternance sur les deux cotés. Ouf!

pizzelle

Il ne reste alors plus qu’à bien surveiller la cuisson pour obtenir des pizzelle juste dorées, qu’on peut ensuite manger telles quelles, rouler et farcir de crème ou nutella ou encore assembler par deux en les soudant avec un peu de confiture ou de miel…

J’adore les petites étoiles qui s’impriment dans la pâte, même si j’avoue que, depuis que Sara m’a dit que les pâtissiers ou les gens cossus se font faire des gaufriers à leurs logos ou à leurs initiales (souvent quant il s’agit d’un élément de dot), je rêve d’un moule personnalisé!

italian wafer

Si j’ai bien compris, on les appelle aussi ferratelle, nuvole, cancelle ou neole, selon la région d’origine (Abruzzo, Molise ou Lazio) et même la province de confection (rappelez-vous, les mêmes préparations changent de nom selon leur provenance…)

J’ai bidouillé cette recette à partir de plusieurs variantes (dont 2 américaines en cups et tbsp, grnmpf) et je suis plutôt contente du résultat, même si je ne pourrai sans doute pas vous donner de conseils de conservation, vu leur rapidité présumée de consommation… La version traditionnelle est à l’anis, mais j’en ai fait une partie à la vanille (vous avez remarqué, quand vous essayez de faire un dessert original, y’a toujours des relous qui n’aime pas l’anis/la cannelle/le gingembre? ^^) (moi j’aime bien l’anis, ça me rappelle les brigidini de Noël!)lien. On peut aussi y ajouter le zeste d’un citron rapé (je n’avais pas de citron bio, alors je n’ai pas encore testé)

pizzelle

Ingrédients: 230g de farine, 2càc de levure chimique, 1 pincée de sel, 150g e sucre, 95g de beurre fondu, 1 gousse de vanille grattée/1càc de grains d’anis, 3 oeufs

Mélanger la farine, la levure, le sucre, la vanille/l’anis et le sel. Ajouter les oeufs battus et bien mélanger. Faire fondre le beurre et l’incorporer en plusieurs fois au mélange précédent. La pâte obtenue est plutot épaisse, elle ne doit pas s’étaler. Poser le gaufrier sur un brûleur allumé de votre gazinière, le laisser chauffer, le huiler avec soin et déposer au centre une cuillère à soupe de la préparation, sans l’étaler. Refermer le moule et le retourner, laisser cuire 2 minutes environ puis ouvrir le gaufrier et décoller la pizzella avec la pointe d’un couteau. Renouveller l’opération jusqu’à épuisement de la préparation, en veillant à huiler et à retourner le gaufrier à chaque fois.

pizzelle abruzzese

C’est prêt, il ne vous reste plus qu’à tout dévorer!

13 mars 2013
share on facebook


21 Comments to Pizzelle des Abruzzes, les gaufres italiennes!

  1. je ne connaissais que les gaufres belges, les italiennes m’étaient totalement inconnues.
    les photos donnent vraiment envie d’essayer.
    j’ai un couteau gravé au nom de mon blog, mais un gaufrier, j’avoue, ce serait le nec plus ultra.

  2. applemini on 13 mars 2013
  3. @applemini: à vrai dire jusqu’il y a peu je ne conaissais pas non plus! je vais voir ce que je peux faire pour le gaufrier estampillé, en attendant, meme sans, je n’ai aucun problème à manger ces gaufres anonymes! ^^

  4. flou on 15 mars 2013
  5. Gni.

    (Ceci exprime toute la pensée de mon estomac)

  6. Uty on 13 mars 2013
  7. @Uty: le mien répond Pof pof, après avoir tout mangé ^^

  8. flou on 15 mars 2013
  9. Alors là, j’adore !!!

  10. Elke on 13 mars 2013
  11. Elles sont à croquer !

  12. LadyMilonguera@Un siphon fon fon... on 13 mars 2013
  13. Mention spéciale au bol !
    il vient d’où ?

  14. heidi on 13 mars 2013
  15. @heidi: de chez Tiger! http://www.tiger-stores.it/ un truc nordique qui n’a pas encore ouvert en France!

  16. flou on 13 mars 2013
  17. Une découverte qui me met l’eau à la bouche!

  18. Miamana on 13 mars 2013
  19. Elles ont l’air succulentes ces gauffres italiennes ! J’essaierai avec plaisir 🙂

  20. Audrey on 13 mars 2013
  21. @Audrey: si tu essayes il faudra revenir me dire ce que ça a donné! ^^

  22. flou on 15 mars 2013
  23. Oooh, trop bien, j’adore !
    C’est génial ça, les moules personnalisés en plus. *-*

  24. La Grenadine on 14 mars 2013
  25. Je ne connais pas ces gaufrettes mais elles me plaisent déjà, anis ou citron, je prends 🙂 … au vu des photos on les dirait croquantes mais tu dis qu’on peut les rouler pour les farcir, seraient-elles moelleuse ? Ou doit-on les mettres en forme juste à la sortie du gaufrier avant qu’elle ne durcissent ?? Tu crois que je peux les tenter dans un moule pour gaufrettes plates classique ??

  26. isabelle on 14 mars 2013
  27. @isabelle: il faut effectivement les rouler (ou les mettre en forme) dès la sortie de l’appareil, avant qu’elles ne deviennent croustillantes! et je pense que tu peux sans problème tenter le tout avec un moule à gaufrettes oui!

  28. flou on 14 mars 2013
  29. Ahhh génial, tu m’as fourni des indications pour acheter le moule (en top liste de mes cadeaux de voyage de noce à ramener) et maintenant la recette… Je vais avoir du mal à tenir jusqu’en juin. Et j’ai hâte de voir un moule à ferratelle à tes armes pigeonesques !

  30. la pintade aixoise on 24 avril 2013
  31. bonjour j’ai vu votre recette des pizzelles souvenir de maman qui en faisait régulièrement mais moi la recette c’est un oeuf, une càs de sucre, une cas de farine et une d’huile et après y a plus qu’à faire avec le gauffrier à pizzelle bon appétit

  32. cioni on 10 décembre 2013
  33. @cioni: oui j’imagine qu’il y a beaucoup de variantes, selon qu’on les aimes plus épaisses ou plus craquantes… mais surtout, si vous avez la recette de votre maman ne changez rien, c’est un leg bien précieux!

  34. flou on 10 décembre 2013
  35. j’ai oublié le sucre et les zestes de citron

  36. cioni on 10 décembre 2013
  37. J’ai acheté le moule électrique à POPOLI, fabriqué à PESCARA; Ce magasin vendait également des gaufriers made in ITALIE.

  38. vivi on 1 février 2014
  39. la vrai recette traditionnelle se fait à l’huile d’olive et au citron, et non au beurre, après niveau cuisson normalement elles doivent être à peine dorées, ce qui permet d’avoir un bon moelleux et une bonne conservation, ce n’est pas censé être des gaufrettes.

  40. maria on 28 septembre 2014
  41. @maria: merci pour ce commentaire, ceci dit les pizzelle à l’anis existent bel et bien (confirmé par des amis de pure souche!). Pour ce qui est de l’huile d’olive tu as très certainement raison, Italie oblige, mais quand à la cuisson, je ne peux te donner raison, le sublime du fait-maison résidant aussi dans le fait que chacun puisse choisir, croustillant ou moelleux, la finition qui lui plait! 😉

  42. flou on 30 septembre 2014

Leave a comment