Tortellini de potiron et speck

tortellini

Vous le savez, j’adore faire des pâtes! C’est long, fastidieux et monotone, mais ça fait partie des choses qui vous apportent en cuisine une grande satisfaction, celle de voir le petit tas initial grandir à n’en plus finir, les jolies formes s’accumuler et s’aligner comme des mini-régiments de soldats de farine… Ca a sans doute aussi à voir avec ce sentiment d’accomplir un rite ancestral, de répéter des gestes faits tant de fois par quelque aieulle laborieuse, et ce plaisir jamais lassant d’avoir une fois de plus réalisé un diner de ses mains, à la fois nouveau, goûtu et sain. Les tortellini, ça fait longtemps que je voulais m’y mesurer, mais je n’avais jamais pris le temps nécessaire à leur réalisation: faire la farce, faire la pâte, les façonner un à un… Et puis hier, sur un coup de tête et avec un reste de potiron bio, ce fut l’affaire d’une heure ou deux!

faire des tortellini

La farce: J’ai fait cuire une belle tranche de potiron en cubes, que j’ai ensuite bien égoutté et écrasé puis fait revenir à la poêle avec un peu de speck (taillé en mini cubes)

La pâte: J’ai mélangé 90g de semoule extrafine, 110g de farine et 2 oeufs, pétri puis passé plusieurs fois dans ma machine à pâtes (au réglage 0) pour obtenir une pâte souple et homogène. Puis j’ai passé des morceaux de cette pâte dans la machine, successivement réglée sur 3, 5, 6 et 7 pour former de fines feuilles de pâte.

Le façonnage: avec un emporte-pièce à ravioli ou à l’aide d’une roulette (j’ai testé les deux et je préfère la roulette, plus rapide), j’ai découpé des carrés crantés de pâte, déposé une once de farce au centre, replié le tout en triangle puis joint et soudé les 2 pointes du triangle sur le bout de mon index. Et recommencé l’opération, encore et encore…

façonnage tortellini

Attention: la pâte sèche très vite, aussi je vous recommande de n’étaler les feuilles de pâte qu’une par une, ou de les laisser en attente sous un torchon humide en attendant de les travailler.

On dépose les pâtes sur un plateau fariné en les espaçant, on laisse sécher un peu pour que les tortellini ne collent pas entre eux et on fait cuire dans une grande casserolle d’eau bouillante salée pendant 4-5 minutes. On sert immédiatement, arrosé d’un filet d’huile d’olive et d’un peu de parmesan rapé.

tortellini italiens

Bon appétit! (Maintenant, j’ai très envie de faire des ravioli, des cappelletti et des casonsèi!) Mais d’ailleurs, j’y pense, ça fait looongtemps qu’on a pas organisé de pasta concours par ici! Une nouvelle édition, ça vous dit?!

21 septembre 2013
share on facebook


5 Comments to Tortellini de potiron et speck

  1. Impressionnant! Je n’ai jamais le courage de m’y mettre, mais, là , ça donne envie.

  2. Pomdepin on 21 septembre 2013
  3. @Pomdepin: ce n’est pas si long en réalité, à condition ne les faire pour un nombre de personnes limité!

  4. flou on 24 septembre 2013
  5. Ton gif me donne envie de croquer dedans, c’est presque de la cruauté 🙂

  6. ohoceane on 21 septembre 2013
  7. L’an dernier j’avais fait un risotto avec courge/speck (qui avait ensuite servit à faire des arancini..), peut être cette année je tenterai les tortellini!

  8. Marie_@_Milano on 22 octobre 2013
  9. le gif a quelque chose d’assez impressionant ahah. ça fait un peu genre « regardez ce gif plein de fois et…. tadaaaa » (et là tu regardes la photo suivante pour voir le résultat)

  10. Célia on 27 septembre 2015

Leave a comment