Un nouvel instant culturel…

1

En ce moment, c’est un peu l’anarchie au pays des nouilles et je peine à trouver du temps pour lire. Ceci dit, le hasard me fait parfois gagner en diversité ce que je perds en quantité, et à défaut de vous abreuver d’idées de lecture, j’ouvre le spectre de vos envies littéraires (si c’est pas beau ça). C’est parti pour le premier instant culturel de la rentrée!

Les tétins de sainte Agathe de Giuseppina Torregrossa: J’avoue tout, je n’ai acheté ce livre qu’alléchée par la perspective d’y trouver la recette des cassatelle sicilienne qu’on voit en couverture… A croire que l’auteur le savait, puisqu’elle évacue la chose dès la première page, pour ensuite laisser place à l’histoire… Une histoire de seins, de miches même, entre boulangerie et lingerie, entre histoires d’amour et maladies, martyre de sainte Agathe et maternité… bref, sur fond de Sicile et d’affaires de familles, des histoires de saints et de seins, pourrait-on dire…

Le quai de Ouistreham de Florence Aubenas: l’exemple typique du livre que je veux absolument lire au moment où il sort, que je finis par oublier et que je dégotte enfin par hasard, des années après… La journaliste s’est installée à Caen et, dissimulant son métier et ses diplômes, s’est inscrite au chômage pour approcher au plus près le quotidien des demandeurs d’emploi et des travailleurs précaires. Comme il s’agit d’un reportage choc, on s’attend au pire, mais la réalité nous surprend par sa banalité même, par sa médiocrité que l’on pressentait déjà, et que le regard de la journaliste ne fait que confirmer. Finalement, on sort de la lecture vaguement triste et dégouté, mais surtout résigné, comme le sont ces travailleurs, pauvres et fatigués et dont les rêves peu à peu s’amenuisent… Un très bon reportage, sans éclats, qui dit avec pudeur et beaucoup de tendresse le désarroi dans la misère ordinaire.

Le locataire de Georges Simenon: Je crois vous avoir déjà dit mon amour pour Simenon, ses descriptions si justes et ses ambiances si bien pesées. Là encore, que de richesse dans ce roman d’à peine 182 pages! De rares dialogues, des personnages à contre-jour et une tension quasiment palpable qui envahit la petite cuisine d’une pension de famille de Charleroi, où s’est réfugié Elie après avoir tué et détroussé un homme dans le train. De jour en jour, les journaux publient de nouveaux indices et le soupçon croit autour de lui, près du poêle où chauffent les pommes de terre pour le repas du soir…

Petit déjeuner chez Tiffany de Truman Capote: Quand j’étais jeune (enfin, je veux dire encore plus jeune, bande de goujats!), j’ai passé de longues soirées à baby-sitter dans d’immenses appartements aux frigos vides et aux bibliothèques miteuses (bref à m’ennuyer ferme). C’est comme ça que j’ai vu cinq fois Breakfast at Tiffany, dont deux en VO, deux VF et une fois en italien (c’était ça ou Ocean twelve, vu au moins 3 fois). Autant vous dire que ce film, je le connais bien, et que je n’ai pas hésité une seconde à acheter le livre quand je l’ai croisé sur un rayonnage du Libraccio la semaine dernière… Bien m’en a pris! Si le film est charmant, le livre l’est tout autant! Avec une héroine qui réussit à faire oublier Audrey Hepburn, pourtant épatante dans ce rôle, et où les péripéties qui s’enchaînent, racontées quelques années plus tard par le voisin écrivain, vous tiennent bien plus en haleine que la bluette sensée avoir uni les deux personnages dans la version cinématographique! A lire absolument, pour les impayables dialogues, l’atmosphère déjantée et l’inventivité des situations! (je sens que les futurs instants culturels vont souvent accueillir Truman Capote, pas vous?)

Ce sera tout? Vouiii, et la prochaine fois, on se retrouve avec une biographie sarde, un drame politico-social et un absurde roman allemand… En attendant, lisez lisez, et si vous n’en voyez pas l’utilité, (re)voyez Farenheit 451 de François Truffaut, comme moi la semaine dernière, et vous verrez, vous vous y remettrez!

25 septembre 2012
share on facebook


12 Comments to Un nouvel instant culturel…

  1. Chouette ces lectures! moi aussi j’ai du mal à remettre dans des romans avec la rentrée… depuis que je suis revenue de vacances je n’ai lu que Novecento Pianiste de Baricco (une lecture courte mais excellente!), déniché dans la librairie du Emmaus sur le trajet qui mène au bureau

  2. Toute Petite on 25 septembre 2012
  3. @Toute Petite: en meme temps, quelle merveille ce Novecento! lu et meme vu au théatre, un pur bonheur! d’ailleurs si tu as aimé l’auteur, je ne peux que te conseiller ces autres livres, surtout Océan mer, City et Cette histoire là…
    http://www.completementflou.com/alessandro-baricco-cette-histoire-la/
    http://www.completementflou.com/city-alessandro-baricco/

  4. flou on 25 septembre 2012
  5. Que de belles lectures ! Petit déjeuner chez Tiffany est excellent en effet. J’ai vu et aimé le film il y a longtemps (faudra que je le revoie) et le livre est excellent aussi. Truman Capote est un très bon écrivain : il faut lire (ou relire) « De sang froid » bien sûr et je te conseille également sa correspondance qui est très amusante (et instructive).

  6. Marianne Desroziers on 25 septembre 2012
  7. @Marianne Desroziers: merci des conseils, j’ai vraiment hate d’en découvrir plus!

  8. flou on 25 septembre 2012
  9. Ah, quelle claque Florence Aubenas!
    Il faut bien un bon breakfast derrière pour se remettre du baume au coeur!

  10. Violette on 25 septembre 2012
  11. @Violette: oui en effet j’avoue m’etre posé la question de l’ordre des chroniques, mais finalement, cette histoire de vouloir épouser un riche, ça ne lui réussi pas trop à Holly! 😉

  12. flou on 25 septembre 2012
  13. Capote, mon héros! (ça fait bizarre, dit comme ça…)
    Et merci pour la découverte des Tétins, ça me tente fortement! J’ai dégusté il y a peu « La cucina », de Lily Prior. Et ton livre a l’air d’avoir le même genre de saveur…
    Célestine 🙂

  14. Célestine Causette on 25 septembre 2012
  15. @Célestine Causette: ah ah ah, superCapote! du coup tu en aurais un à me conseiller en particulier?

  16. flou on 25 septembre 2012
  17. Merci pour ces idées de lectures !
    Cet été j’ai lu « Dolce vita » de Simonetta Greggio. Je ne sais pas si tu l’as déjà lu et/ou chroniqué mais c’est vraiment bien.
    au plaisir de te lire
    Stéphanie

  18. Stéphanie on 25 septembre 2012
  19. @Stéphanie: je l’ai repéré, mais pas encore acheté, ça ne saurait tarder!

  20. flou on 25 septembre 2012
  21. De Capote, j’ai adoré « De sang froid ». Entre le roman et le récit journalistique. Il se penche sur un fait divers sordide qui a marqué les USA et le décortique au scalpel, c’est impressionnant.
    Bises!

  22. Célestine Causette on 25 septembre 2012
  23. Breakfast at Tiffany est un de mes films favoris … sans ton billet, je n’aurais pas eu l’idée de lire le livre 😉

  24. Isa tout simplement ... on 26 septembre 2012

Leave a comment