venise est un poisson…

IMG_1882

Ce week-end, j’ai prévu d’aller à Venise… je n’y suis encore jamais allée, repoussant chaque fois le moment, attendant la juste occasion, le pretexte opportun… jusqu’à nourrir pour cette ville une espèce de fantasme sans rien en savoir, refusant d’en voir la moindre image, de lire la moindre ligne à son sujet… jusqu’à ce qu’à force, l’effet contraire se fasse sentir (comme quoi, il y a quand même un peu de Proust en moi…), que l’idée d’aller ou non à Venise ne me fasse plus ni chaud ni froid, et que ma réaction à la proposition « et si on allait à Venise ce week-end » ne soit qu’un simple « et pourquoi pas »…


Mais tout de même, je ne peux pas renier des années d’acharnements et me résoudre à acheter un vulgaire guide de voyage sur la ville, comme si j’allais passer la journée à Metz ou Lyon… Toutefois, comme chez moi les lieux nécessitent souvent une sorte de conditionnement littéraire, il m’a fallu me trouver un guide, au sens d’un conteur-accompagnateur… c’est chose faite avec « venise est un poisson » de Tiziano Scarpa… mi itinéraire, mi roman, ce livre sans presque rien livrer de la ville a de nouveau fait bouillir en moi l’envie vénitienne…

Le livre invite à découvrir la ville d’une façon qui n’est pas si différente de ma manière habituelle de voyager: sans carte, en se perdant, au risque de ne pas voir la place principale ou tel vue, tel monument, en acceptant pour exotisme suffisant l’idée d’être ailleurs et de découvrir, au détour de petits détails, une ville et une vie différente…

Ces petites choses, c’est la délicieuse idée de savoir la ville constuite sur des pieux en bois, et de marcher sur « une immense foret renversée »… c’est cette colonne du Palazzo Ducale dont il parait qu’on ne peut faire le tour sans tomber de la marche… c’est savoir le nombre précis de chewing-gums qui étaient collés sous le pont del Vinante au moment de l’écriture du livre, c’est cette invitation à aller taper sur la margelle de la place san Silvestro… c’est aussi cette idée d’une ville sans voitures, où les jeunes se bécotent sous les porches et où « le riche et le pauvre circulent sans afficher ces espèces de déclarations des revenus motorisés »… Un livre qui attise l’attente, entre ses promesses de beauté, de spritz et de sardines frites… on en reparle la semaine prochaine!

« Se perdre est le seul endroit où il vaille vraiment la peine d’aller »  Tiziano Scarpa

3 mai 2011
share on facebook


19 Comments to venise est un poisson…

  1. Venise est magnifique. Conseil que je peux te donner : sors des sentiers touristiques. Si tu prends depuis la Place Saint Marc la direction de la gare ferroviaire, tu découvriras des coins magnifiques. C’est ainsi que j’ai (re)découvert Venise et apprécié encore plus.

    Le best en guide… Lonely Planet !

    Bon we… et on attend un article et des photos 😉

    Bises
    Zozelle

  2. Zozelle on 3 mai 2011
  3. @Zozelle: a priori j’arriverai de la gare ferroviaire, donc je suis bien partie pour effectuer, au moins en partie, ce trajet!

  4. flou on 3 mai 2011
  5. Venise en mai … tu devrais te régaler. (et moi par procuration, bon ça fait pas lourd mais c’est déjà ça).

  6. heidi on 3 mai 2011
  7. C’est très très joli. En plus de l’architecture où à chaque coin de rue il y a de vieux palais sur l’eau superbes, c’est surtout que passer quelques jours sans aucune voiture aux alentours ça fait vraiment du bien !
    Et pour le plaisir, les meilleurs glaces que j’y ai mangé, sur une petite place bien tranquille en fin de soirée à la Gelateria Paolin http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&q=Gelateria+Paolin&aq=&sll=45.433117,12.330514&sspn=0.001664,0.0025&ie=UTF8&t=h&rq=1&ev=p&split=1&radius=0.07&hq=San+Marco&hnear=&ll=45.433207,12.330844&spn=0.002031,0.00283&z=19&iwloc=A&cid=1246729040921144947
    Profitez bien ! 🙂

  8. pale and delicate on 3 mai 2011
  9. @pale ans delicate: merci merci pour l’adresse! (au fait ton nénuphar ça va mieux?)

  10. flou on 3 mai 2011
  11. Sans nul doute, tu vas adorer. C’est absolument magique. Le petit plus très désuet : écouter les concerts sur la place San Marco en buvant son café du soir à la terrasse du café Florian ou du café Quadri.
    Le plus étonnant : vivre sans voiture donc presque sans bruit.
    Enjoy, petite veinarde…
    bises

  12. jackie on 3 mai 2011
  13. Alors là c’est parfait ! Ce livre va vite venir compléter ma collection puisque je vais aussi voir Venise début Juin, après deux jours à Milan. Il me tarde que tu nous racontes tout ça !

  14. BradShaw on 3 mai 2011
  15. @BradShaw: ça mérite un billet que lire/voir avant d’aller à venise tout ça!

  16. flou on 3 mai 2011
  17. avant de partir à Venise, un seul conseil : voir le film  » Pan i Tulipani  » : un chef d’oeuvre ! Enjoy 🙂

  18. the parisienne on 3 mai 2011
  19. @the parisienne: c’est noté 😉

  20. flou on 4 mai 2011
  21. Oui ça va bcp mieux, c’est réglé ! 🙂
    Au delà des glaces (chocolat bien sur) il y a aussi les biscuits jaunes en forme de S, à tremper dans le chocolat chaud place san marco en écoutant le piano… Rah ça me donne envie de revoir mes photos tiens.

  22. pale and delicate on 3 mai 2011
  23. @pale and delicate: miam! mais n’oublions pas qu’il faut manger pour voyager et non voyager pour manger! 😀

  24. flou on 4 mai 2011
  25. C’est une très bonne idée que d’associer le voyage à la littérature, ça développe la curiosité, donne une part de mystère et permet d’aborder la découverte avec l’imaginaire, et parfois même de remonter le temps en se prenant pour un personnage de roman… Le livre de Tiziano Scarpa à l’air très intéressant, j’ai hâte de lire ton prochain article sur Venise!!

  26. Mathilde Romanelli on 4 mai 2011
  27. Mmm Venise, j’y étais, il y a tout juste un an… Quelle chance tu as, tu vas pouvoir te rincer au Spritz et manger des tramezzini al tono et du risi e bisi… Un conseil… Il faut se lever tôt et se coucher tard (seule chance d’avoir vraiment la ville à soi). Bon voyage !

  28. la pintade aixoise on 4 mai 2011
  29. Lorsque Douce Amer m’a fait un doux clin d’œil sur mon blog j’ai pensé à toi … Si tu acceptes de jouer le jeu évidemment
    http://so-oh-cliche.blogspot.com/2011/05/1-2-3-4.html
    xoxo

  30. SoOhCliché on 4 mai 2011
  31. En Italie ça vaut quand même coup d’y aller aussi pour la bouffe 😉 (contrairement au japon dans mon cas, où j’avais souffert aux heures des repas pendant 3 semaines arf)…

  32. pale and delicate on 4 mai 2011
  33. J’y retourne en juillet pour un mariage. J’y ai passé d’excellents moments découvrant la vraie ville il y a quelques années avec des vrais Vénitiens.

  34. Bulles d'infos on 5 mai 2011
  35. quel bonheur que cette ville… quand on s’écarte de la pza san marco et du rialto…
    promène toi au hasard, bois un spritz aperol et va diner à cannareggio et dorsoduro, des quartiers encore un peu authentiques avec des vrais vénitiens dedans 😉
    et rapporte nous des photos !

  36. Isma on 5 mai 2011
  37. Je suis tout à fait d’accord avec le commentaire d’Isma. Et dire que j’ étais il y a trois semaines… soupir !

  38. Evelyne on 5 mai 2011

Leave a comment